Grèce : des internautes s'en prennent au caricaturiste, Arkas

Julie Torterolo - 29.06.2015

Edition - International - caricatures grecques - Arkas - Page Facebook


#Je_suis_Arkas, #Free_Arkas. Veritables soutiens envers le caricaturiste grec Arkas, ces deux hastags ont déferlé sur la toile grecque la semaine dernière. Le dessinateur le plus connu de Grèce a en effet été contraint dans la soirée de jeudi de fermer temporairement sa page Facebook. Une réaction brutale afin de mettre fin aux nombreuses critiques, insultes qu’il recevait. On l’accusait sans mesure de se positionner contre le gouvernement d’Alexis Tsipras. 

 

Image prise sur la page facebook de Arkas

(Image tirée de la page Facebook du caricaturiste, Arkas)

 

 

Son dessin accusant humoristiquement le gouvernement d’avoir « les pieds en l’air » et non « sur Terre » a déclenché une vague d’insultes. Nombreux internautes allaient même jusqu’à accuser l’artiste d’être payé par des groupes de pression. La page Facebook comptait tout de même près de 350.000 abonnés. Le caricaturiste a donc décidé jeudi soir de suspendre sa page pour mettre fin à cette étendue de violence. 

 

« Dans un climat politique barbare, certains commentaires étaient de mauvais goût » explique l’administrateur. Une pause nécessaire qui fut de courte durée. La page est redevenue active vendredi après-midi, moins de 24 heures après sa fermeture. 

 

« Arkas est un artiste de haut niveau. Ceux qui l’accusent d’être corrompu font erreur. La satire peut se moquer de tout » défendait Dimitris Papadoulis, eurodéputé du Syriza. Une prise de position modérée qui est la bienvenue dans ce climat de tension. La rivalité sur Twitter entre les pro-gouvernements et les sympathisants du caricaturiste devenait de plus en plus virulente. L’incident n’a pas arrêté l’artiste. Sa page s’est de nouveau peuplée de caricatures piquantes. 


Pour approfondir

Editeur : Nouveau Monde
Genre : essais de sociologie
Total pages : 120
Traducteur :
ISBN : 9782369422525

La caricature... et si c'était sérieux ? décryptage de la violence satirique

de Collectif

Janvier 2015 a placé la caricature et le dessin de presse au coeur de tous les débats.Après le temps de l'émotion doit venir celui de l'intelligence, et de la pédagogie.Ce livre illustré offre à tous (citoyens, élèves et enseignants) des clés pour comprendre la place du dessin satirique dans la République, son rapport avec les pouvoirs et les religions. Il s'agit aussi de comprendre quelles transgressions sont permises en démocratie et quelles autres ne le sont pas, et pourquoi.

J'achète ce livre grand format à 14.90 €