Le casier de réservation, la bibliothécaire 2.0

Julie Torterolo - 02.11.2015

Edition - Bibliothèques - casier de réservation - Nedap - prêt automatisé


Après la borne interactive « Web-the-Book », le groupe Nedap a conçu un nouvel outil pour faciliter la vie des bibliothèques : le casier de réservation. Cette borne, en libre service, permettra aux usagers de venir chercher leurs réservations en toute rapidité. 

 

 

 

L’appareil a été conçu « pour faciliter la mise à disposition et la gestion des réservations », annonce Nedap dans un communiqué de presse. Le casier entend bien fonctionner comme un automate de prêt : un numéro de casier est automatiquement affecté aux usagers, et ce, à chaque réservation. Ainsi, dès que ledit document est disponible, bien au chaud dans un casier, l’emprunteur recevra un e-mail et pourra venir le chercher. 

 

Pour ce faire, l’adhérent dispose également d’une carte qui lui permettra de retirer facilement son prêt. En effet, une fois la carte identifiée, si l’accès au document est autorisé, le système éclaire alors le casier contenant le prêt. Après confirmation, la porte se déverrouille automatiquement. Le système est entièrement informatisé. 

 

 

 

Nedap propose également une autre utilisation pour cette nouvelle technologie : la gestion des prêts spéciaux. Les casiers permettraient en effet de stocker les documents les plus fragiles que les établissements souhaitent protéger des multiples manipulations. Ainsi, l’adhérent présente sa carte, choisit le document en question, le récupère et le prêt sera automatiquement enregistré  à travers le Système intégré de Gestion de la Bibliothèque (SIGB).

 

Un vrai distributeur en bibliothèque. 

 

Et bien sûr, tout cela est vendu avec la pointe de la technologie : écran tactile, un minimum de 16 casiers, et un système entièrement modulable et personnalisable. Le concept décline un système visant à faciliter les prêts en bibliothèques qui est en plein développement. Les trois médiathèques de la ville d’Issy, depuis septembre dernier, sont sont équipées d'automates RFID et les établissements se sont même lancés dans le streaming musical...