Le catalogue de la British Library fournit des liens vers Amazon

Clément Solym - 14.10.2011

Edition - International - british - amazon - library


Des libraires se sont plaints auprès de la British Library, qui a inclu des liens Internet vers le cybermarchand Amazon UK dans son catalogue public.

 

 

 

Le catalogue liste plus de 13 millions de titres de la collection de la British Library, avec une nouvelle précision désormais : « ce titre est dans Amazon.co.uk », avec un lien direct vers la page d'Amazon correspondant au titre sélectionné.

 

Un porte-parole de la British Library a expliqué la nouvelle politique de la bibliothèque : « l'objectif est de fournir aux utilisateurs le choix d'une méthode alternative pour obtenir un titre si, pour une quelconque raison, ce dernier n'est pas disponible dans les salles de lecture de la bibliothèque. »


Un choix qui n'échappe pas aux critiques dans le milieu. James Daunt de Waterstone explique son mécontentement : « C'est pour le moins décevant qu'une institution Britannique conduise ces lecteurs loin des bibliothèques locales et des librairies. »

 

De plus, des libraires se sont plaints que la British Library offre des liens vers des institutions non-publiques, alors que les librairies du pays - les chaînes comme les indépendantes - sont actuellement dans une situation économique délicate.

 

La British Library a justifié le choix d'Amazon comme lien unique par le fait qu'il s'agisse d'un service offert par le logiciel Primo, fournit par Exlibris, le moteur de recherche du site de l'institution qui se charge aussi de la gestion du catalogue en ligne. Le porte-parole a affirmé que l'institution ne faisait aucun profit sur ces ventes. Une simple publicité donc, pour le moins suspecte.