Le Centre de Traduction Littéraire de Lausanne fête ses 25 ans

Claire Darfeuille - 20.08.2014

Edition - International - Traduction - Le livre sur les quais - Suisse


Pour fêter ses 25 ans d'existence, le CTL de Lausanne invite 25 traducteurs et traductrices au salon d'auteurs Le Livre sur les Quais du 5 au 7 septembre à Morges sur les bords du lac Léman (Suisse). Au cours d'une performance exceptionnelle, les 25 traductions nées de leurs « Désirs de traducteur » seront lues par leurs auteurs. Une anthologie éponyme publiée pour l'occasion sera présentée au public au cours de la soirée du 6 septembre. 

 

 

 

 

Depuis un quart de siècle, le CTL de l'Université de Lausanne œuvre à améliorer les conditions de travail et la reconnaissance des traducteurs littéraires dans la sphère publique ou professionnelle. Quatre cents d'entre eux sont déjà venus du monde entier dispenser leur savoir théorique et pratique au cours de conférences, colloques ou lectures publiques depuis sa création en 1989. Le 6 septembre prochain à partir de 18 h, ils seront symboliquement 25 auteurs de traductions en français, encore inédites, à partager avec le public leurs « Désirs de traducteur ». Les textes qui seront lus par leurs traducteurs sont tirés d'une anthologie publiée à l'occasion des 25 ans du CTL.

 

L'anthologie « Désirs de traducteur »

 

Au sommaire de cette publication, des poèmes, des haïkus, des extraits de pièce de théâtre, des fables, traduits de l'italien, de l'allemand, du polonais ou encore de l'islandais et de l'hindi par 25 grands noms de la traduction : Marion Graf, Bernard Lortholary, Diane Meur, André Markowicz, Annie Montaut, Olivier Mannoni, directeur de l'École de traduction littéraire du CNL…  

 

La performance s'ouvrira et se clôturera en musique sur deux airs de Gulliver ou l'Ombre de l'Homme-montagne de Bruno Moretti, traduits et interprétés par Francesco Biamonte (baryton-basse), qui fut aussi assistant du CTL, et Leana Durney (soprano). Un apéritif dînatoire donnera l'occasion au public d'échanger avec les traducteurs au sein des anciens Entrepôts Moyard où se déroulera la lecture. 

 

Faire fructifier le plurilinguisme helvétique

 

Dans la préface de cette anthologie, Irene Weber Henking, directrice du Centre de Traduction Littéraire retrace l'histoire du CTL, né à l'initiative de Walter Lenschen, professeur en littérature médiévale à la section d'allemand de l'Université de Lausanne en 1989. Dès l'origine, la municipalité manifeste son intérêt pour ce projet « qui correspond au génie de notre pays », selon Paul-René Martin, maire de Lausanne à cette époque. Aujourd'hui, Le CTL est toujours subventionné par la ville, dont il renforce la vocation internationale et intellectuelle, et par l'Université de Lausanne.Il contribue également à « faire fructifier le plurilinguisme qui nous entoure tous les jours et qui est ie fondement politlique et culturel de la Suisse multilingue», selon Irene Weber Henking. L'allemand, le français, l'italien et le romanche sont les quatre langues nationales inscrites dans la constitution fédérale. 

 

La traduction à l'honneur sur les bords du lac Léman

 

Le très populaire salon d'auteurs Le livre sur les quais de Morges —  40.000 visiteurs l'an passé ! — profite des 25 ans du CTL pour mettre à l'honneur la traduction. Les 25 traducteurs invités participeront ainsi à des tables rondes et aux débats en compagnie des 300 auteurs présents sur les quais pendant les trois jours de la manifestation. De nombreuses lectures bilingues auront lieu, ainsi que des rencontres autour des pratiques de traduction. Plusieurs couples « auteur-traducteur » présenteront leur nouveauté, parmi lesquels on peut d'ores et déjà citer Irena Brežná et sa traductrice en français Ursula Gaillard pour L'ingrate venue d'ailleurs (Prix suisse de littérature 2012, paru cette année aux Ed. d'en bas), Jens Steiner et son traducteur François Mathieu pour Carambole (Prix du livre suisse 2013, paru chez Piranha en août 2014) ou encore Matthias Zschokke et la traductrice Isabelle Rüf qui présenteront Courriers de Berlin (Edition Zoé 2014).

 

Daniel Pennac, président d'honneur 

 

À noter, le Tessin –canton italophone- est cette année l'hôte d'honneur du salon, ainsi sont conviés Christian Viredaz, Mathilde Vischer et Thierry Gillyboeuf, entre autres traducteurs de la littérature tessinoise et toute une délégation d'auteurs. Enfin,  l'éditeur invité est la maison Stock et l'auteur bellevillois Daniel Pennac succède à Tatiana de Rosnay et Nancy Huston dans le rôle de Président d'honneur de ce salon international et multiculturel.

 

Le programme complet sera bientôt disponible et bien sûr diffusé par ActuaLitté qui vous invite, tout comme les traducteurs, à franchir la frontière jurassienne le week-end du 5 au 7 septembre prochain.