Le chiffre d'affaires de l'édition italienne en nette baisse

Clément Solym - 28.10.2012

Edition - International - Italie - Marché du livre - Livre numérique


Pour les neuf premiers mois de l'année 2012, le chiffre d'affaires de l'édition italienne a connu une baisse de 8,7 %, d'après une étude Nielsen rapportée par Publishing Perspectives. La comparaison des chiffres de 2010 à ceux de 2011 montrait déjà une baisse de 4,6 %, signe d'une industrie en apparente mauvaise santé dans le pays. 

 

 

Le chiffre d'affaires 2011 s'était établi à 3,3 milliards d'euros, avec des ventes en baisse de 3,7 % pour les canaux de diffusion. Les principaux genres impactés sont : les livres pour enfants, les livres pour adolescents et les titres ne relevant pas de la fiction.

 

Au niveau international, l'industrie italienne du livre a noté un déclin du nombre de titres traduits à l'étranger, malgré un chiffre d'affaires lié à l'export stable à 41 millions d'euros. 

 

Seule vraie bonne nouvelle : le marché italien du livre numérique a progressé de 20 % en 2011 par rapport à 2010, avec près de 150 millions d'euros, essentiellement grâce aux livres de droit, de commerce et de médecine.