Le Christ ne vend plus ? Les éditeurs chrétiens tentent le Young Adult

Gariépy Raphaël - 22.07.2020

Edition - Société - Edition International - Etats-Unis religion - marketing Chrétien


Souvent associés à une esthétique surannée, les éditeurs chrétiens aux États-Unis tentent de s’adresser à un public plus jeune. Plusieurs maisons ont ainsi laissé sa chance à une nouvelle génération d’auteurs et repris certains tropes de la littérature Young Adult. 



« Il s’agit de faire passer le mot aux endroits où les jeunes lecteurs se rassemblent en ligne : s’ils ont pu avoir l’impression d’avoir été négligés par l’édition chrétienne par le passé, ils doivent se rendre compte que les choses ont changé. »

C’est en ces termes que s’exprime Cynthia Ruchti, agent de liaison des relations professionnelles pour les écrivains américains de fiction chrétienne (ACFW). Selon elle, une nouvelle génération d’auteurs, plus jeune, émergerait, proposant des histoires plus en phase avec la génération née dans les années 90. Cette constatation va de pair avec la volonté de plusieurs éditeurs de diversifier leur public, d’aller chercher des lecteurs au-delà de leur clientèle habituelle que sont les seniors. 

De faire venir les petits enfants, en somme...

Pour les maisons, cela passe tout d’abord par un changement de communication. Comme l’explique Karen Watson, éditrice chez Tyndale, les budgets publicitaires sont davantage concentrés sur les réseaux sociaux : « Nous proposons des présentations d’ouvrage sur Instagram et Twitter et nous cherchons également à entrer en contact avec des influenceurs et des blogueurs qui parlent aux jeunes mamans et aux jeunes professionnels . » Mais le changement se ressent aussi sur les thèmes abordés. 


Le Young Adult comme modèle 


À défaut de résurrection, les professionnels de l’édition chrétienne proposent de rafraichir leur catalogue. Des livres publiés ce printemps traiteront de thèmes autrefois peu abordés par les maisons religieuses : The Book of Lost Friends (Ballantine) de Lisa Wingate parlera par exemple du racisme et des disparités économiques quand The Water Keeper de Charles Martin (Thomas Nelson) abordera l’esclavage et la traite d’être humain. Ces nouveaux romans entrent ainsi plus en phase avec les inquiétudes et espoirs de la nouvelle génération. 
Pour Amy Lokkesmoe, publiciste pour Bethany House il est également important de se concentrer sur les visuels. 
« Les couvertures de fiction de Bethany House ont le plus souvent présenté des femmes dans des poses et des vêtements chastes. Mais les nouvelles couvertures ne présentent que des éléments graphiques et des couleurs plus vives, en particulier pour la fiction contemporaine. »

La maison est également très active sur sa page Instagram et sur son blog, et essaie d’interagir le plus possible avec la communauté de lecteurs.

Ces changements structurels commencent à porter leurs fruits, l’afflux de lecteurs de moins de 40 ans devient particulièrement visible lors des conventions littéraires organisées par les maisons. « Nous avons constaté de nombreuses interactions avec un public plus jeune lors d’événements tels que Book Lovers Con ou la Christian Fiction Readers Retreat, ce qui montre clairement que les jeunes lecteurs sont réels » explique ainsi Noelle Chew, responsable du marketing de fiction chez Bethany.

Et d'espèrer que « des moyens sûrs pourront être trouvés pour que cette tendance se poursuive. » Bientôt, en librairie : Jesus, ces années cachées ?


Via Publisher Weekly 


Crédit photo : Karsun Design CC BY-ND 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.