Le classement du New York Times floué par un livre improbable

Antoine Oury - 28.08.2017

Edition - International - New York Times classement - arnaque classement livres - ventes gros livres


Panique au sein du prestigieux classement de meilleures ventes du New York Times : un livre vient d'être retiré de cette liste très suivie par les professionnels. Handbook for Mortals, de Lani Sarem, a fait son apparition en première place dans la liste young adults de la fin du mois d'août, surprenant nombre d'observateurs : publié le 15 août par un éditeur inconnu, GeekNation, l'ouvrage aurait bénéficié de ventes en gros qui l'auraient propulsé en tête du classement.

 
 
 

Le livre de Lani Sarem a aujourd'hui disparu de la liste du New York Times pour le 3 septembre : dans un communiqué adressé à l'Associated Press, le journal explique ce retrait par des « incohérences » dans les chiffres de vente. Sur Twitter, dès le jeudi 24 août, des auteurs s'étaient inquiétés de la présence de cet ouvrage dans la liste young adult.

 

L'écrivain et éditeur Phil Stamper avait ainsi posté plusieurs messages à propos du classement et de sa propre enquête : « Je trouve cela... étrange qu'un médiocre site web décide de devenir éditeur, et qu'un mois plus tard atteigne la première place de la liste du NYT », indiquait Stamper sur Twitter, chiffre de fréquentation du site GeekNation à l'appui.

   

Le livre de Sarem avait peu de critiques sur le web, n'était pas disponible dans les librairies physiques et n'était même pas disponible sur Amazon : pour Stamper, pas de doutes, Handbook for Mortals a acheté sa place dans la liste du New York Times.

 

Contactée par l'Associated Press, l'auteure Lani Sarem a indiqué que son livre, à sa connaissance, n'avait bénéficié d'aucun achat en gros ou de manipulation des chiffres, et qu'elle menait de son côté la campagne de promotion du livre dans les salons et autres événements spécialisés, comme la Wizard World Comic Con de Chicago.

 

Pas suffisant pour le New York Times, qui a retiré le livre de la liste. Sur Amazon, le livre de Sarem se classait 34.765e des ventes, mais l’American Booksellers Association, poursuit l’Associated Press, le classait 2e dans sa propre liste des ventes des libraires indépendants... Cela dit, l’association, contactée, a expliqué qu’elle mettait elle aussi à jour ses critères de classement.

 

Si le retrait d’un livre de la liste du New York Times est rare, il est fréquent que des ouvrages achetés de manière massive par un seul client pour donner une impulsion aux ventes, comme les ouvrages politiques, apparaissent dans la liste. Seulement, le New York Times les identifie, à l’aide d’un astérisque ou, désormais, du symbole d’une dague.

 

Une gigantesque arnaque à l'ebook sur Amazon
mise au jour

 

La liste corrigée, ci-dessous :