Le Centre National du Livre en 2014, rapport d'activité

Antoine Oury - 03.07.2015

Edition - Les maisons - Centre National du Livre - année 2014 - rapport d'activité


La fin de l'année approche, et c'est l'heure du bilan pour le Centre National du Livre, établissement public sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication. Après une année 2013 marquée par le Plan Librairie, 2014 fait état d'une certaine stabilité, aussi bien en volume qu'en valeur, pour les aides distribués par le Centre à toute la chaîne du livre.

 

Vincent Monadé (CNL) - Rencontres nationales de la librairie 2015

Vincent Monadé, président du Centre National du Livre, aux Rencontres nationales de la librairie, juin 2015

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

Le document d'une trentaine de pages a été communiqué ce jeudi, et fournit un bilan de toutes les aides que le CNL peut fournit au monde du livre. Et elles sont nombreuses :

 

  • 4 domaines d’intervention création, édition (production), diffusion (marchande et non marchande), promotion
  • près de 30 dispositifs d’aides développés par métier auteurs, traducteurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires, organisateurs de manifestations littéraires
  • 66 emplois (équivalent temps plein)
  • près de 300 experts répartis en une vingtaine de commissions et comités
  • 4 040 demandes d’aide hors labellisations et agréments 161 demandes de labels et agréments : 114 « LIR », 16 « LR », 31 « LRE »
  • 2 712 aides allouées 115 labels et agréments attribués : 74 « LIR », 16 « LR », 25 « LRE »
  • 42,19 M€ en dépenses, dont 30,67 M€ versés en intervention (soit 75 % des dépenses)
  • 30,11 M€ attribués (via subventions ou prêts) en commission ou par convention
  • 38,12 M€ en recettes, dont 30,97 M€ issus des taxes (soit 81 % des recettes)

 

« Au-delà du soutien aux professionnels, nécessaires, il faut aussi trouver les moyens de s’adresser aux publics pour contribuer à promouvoir le plaisir de lire et à créer une nation de lecteurs » note Vincent Monadé, le président du Centre, dans son édito : Lire en Short, la manifestation voulue par Aurélie Filippetti, puis Fleur Pellerin, sera l'occasion de tester la qualité des actions du CNL auprès du grand public, cette fois.

 

 

L'année aura aussi été marquée par la signature de conventions régionales, une intervention face aux coupes budgétaires et à la politique gouvernementale d'austérité : régions et ministère, par l'entremise du CNL, se retrouvent autour d'une garantie de maintien des investissements d'une région pour la culture, à laquelle l'État s'engage à participer. 

 

En 2014, le CNL a contractualisé avec trois régions, Aquitaine, Centre et Bretagne afin d’amplifier, grâce à une action concertée le soutien aux librairies. La convention passée avec la Région Centre a été mise en œuvre dès 2014 pour un montant de 50 000 €. Les aides du CNL s'adressent essentiellement à la librairie, les autres acteurs étant pris en charge par les régions.