Le CNL met l'accent sur les langues arabes pour les aides à la traduction

Antoine Oury - 23.12.2016

Edition - Les maisons - CNL traduction - aides traduction CNL - langues arabes traduction


Le salon parisien Livre Paris se rapproche, avec le Maroc en pays invité d'honneur : pour préparer cette célébration des liens culturels entre les deux pays, et, plus largement, entre la France et le monde arabe, le Centre national du livre propose des aides exceptionnelles à la traduction.

 

CNL - Centre National du Livre

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Comme annoncé par la ministre de la Culture et de la Communication, Audrey Azoulay, lors du Salon du livre francophone de Beyrouth en novembre 2016, et dans le cadre de l’invitation du Maroc à Livre Paris du 24 au 27 mars 2017, le Centre national du livre a décidé d’encourager fortement la traduction d’ouvrages en langue arabe du bassin méditerranéen.

 

Vincent Monadé, président du CNL , a ainsi permis de porter le taux de subvention aux éditeurs pour la traduction d’ouvrages d’auteurs d’expression arabe du bassin méditerranéen en langue française et le taux de subvention aux éditeurs pour la traduction d’ouvrages français en langue arabe du bassin méditerranéen à 70% pour les projets examinés au cours de l’année 2017.

 

Le taux de subvention aux éditeurs pour la traduction est en règle générale de 40 à 60% maximum du coût de traduction. Les critères d’éligibilité et d’examen des dossiers sont inchangés.

 

À lire aussi : Les auteurs du Maroc invités à Livre Paris “véritable scandale” ou vraie diversité ?

 

Les commissions se réunissent 3 fois par an.

 

Les trois dates limites de dépôt des dossiers sont :

 

  • le 31 octobre pour la session de fin janvier début février ;
  • le 20 février pour la session de fin mai début juin ;
  • le 10 juin pour la session d’octobre.

 

Seuls les dossiers complets et répondant aux critères d’éligibilité sont présentés aux commissions.

 

Plus d'informations.