Le Conseil supérieur des archives dévoilé par Albanel

Clément Solym - 02.06.2009

Edition - Bibliothèques - Conseil - supérieur - archives


Depuis 1988, le Conseil supérieur des archives a pour responsabilité de livrer au ministre de la Culture des éléments de réponses sur les programmes de publication et de recherche, « les questions liées au développement des nouvelles technologies dans les services d'archives, ainsi que le classement des archives privées en tant qu'archives historiques ».

Désormais, les nouveaux membres du Conseil sont connus, puisque présentés et installés par la ministre, le tout sous la présidence de Georgette Elgey.

Parmi les nouveaux venus, « le conseiller d’État Jean Musitelli, qui en est le nouveau vice-président, ainsi que les représentants de l’Assemblée nationale et du Sénat, Hervé Gaymard et René Garrec ». La ministre a également évoqué la présence de « Jacques Pérot, représentant de l’Association française pour la protection des archives privées » ou encore la « directrice de l’Institut historique allemand de Paris, Gudrun Gersmann, ainsi que le professeur Maurice Vaïsse et l’historienne Raphaëlle Branche ».

Mme Albanel a invité le Conseil à se pencher vers de nouvelles sources de réflexion, mais a également rappelé « l’excellent travail de la Commission des archives notariales qui, après la réalisation d’un film sur les archives des notaires et d’un glossaire destiné aux chercheurs et aux étudiants, participe à l’élaboration d’instructions dans le cadre de la mise en oeuvre de la loi du 15 juillet 2008 ».

Et pour le reste, c'est à peu près tout.