Le coronavirus s'impose aux librairies chinoises et à la Foire du Livre de Londres

Antoine Oury - 21.02.2020

Edition - Société - coronavirus librairies - coronavirus Chine - foire livre Londres


Si l'épidémie est mondiale, la Chine reste l'épicentre du coronavirus, avec des répercussions prévisibles : confinement de la population, abandon des lieux d'affluence, et désertion des magasins. Les librairies parfois fragilisées du pays craignent de tirer définitivement le rideau, tandis que la présence chinoise aux prochaines foires du livre, notamment celle de Londres, du 10 au 12 mars 2020, semble compromise.

Foire du Livre de Londres 2019
Sur un stand de la Foire du Livre de Londres, en 2019 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Une fréquentation et des ventes réduites de 90 % : pour de nombreuses librairies chinoises, particulièrement dans les grandes villes, ce bilan n'a rien de surprenant ces dernières semaines. « Même si toutes nos librairies rouvrent leurs portes, si la situation reste ainsi, nous ne pourrons pas rester ouverts plus de 3 ou 4 mois », constate Wu Yanping, gérant pour Owspace, une chaine de librairies chinoise.

Dans une économie au ralenti, les commerces les plus fragiles sont les premiers à tomber, soulignent les libraires du pays, qui craignent que le virus ne leur soit fatal, alors que la concurrence de la vente en ligne se fait aussi sentir en Chine.

Dans certaines villes du pays, comme Hangzhou, la vie revient peu à peu, mais certains lieux restent sous le coup d'une fermeture administrative pour éviter un regain des contaminations : les cinémas, les salons de coiffure, mais aussi les librairies. Début février, environ 90 % des 1000 libraires chinois interrogés lors d'un sondage ont déclaré n'avoir touché aucun revenu sur le dernier mois.

« Le regain des librairies physiques observé depuis 2013 sera finalement annulé, nous assisterons à des situations d'urgence à grande échelle et même à la fermeture de petites et moyennes librairies physiques », prédit Zeng Feng auprès du South China Morning Post, l'auteur de l'étude, si les fermetures se poursuivent trop longtemps. Comme d'autres secteurs de l'économie, la vente de livres, en période de coronavirus, s'est reportée sur la vente en ligne et la livraison.

Pour faire valoir leurs arguments, notamment la capacité de conseils, de nombreux libraires se tournent un peu plus vers les réseaux sociaux, comme WeChat, pour garder un lien avec leur clientèle.
 

Un suivi sérieux lors de la Foire du Livre de Londres


La Foire du Livre de Londres, qui se déroulera du 10 au 12 mars prochain, verra sans doute une partie de ses visiteurs asiatiques absents, mais l'organisation a diffusé une série de conseils et de bonnes pratiques pour s'assurer de la bonne tenue de l'événement.

Évidemment, en cas de sortie de quarantaine ou de symptômes grippaux, la Foire déconseille la venue, tout simplement. Mais, sur place, l'organisation diffusera des messages de sensibilisation aux mesures d'hygiène durant l'événement, avec une distribution de désinfectants aux visiteurs, aussi bien à l'entrée qu'aux différents stands.
 
Enfin, les organisateurs préviennent, pour éviter tout malentendu : certains interlocuteurs pourraient préférer ne pas vous serrer la main...

La Foire du livre de Bologne, grand rendez-vous de l'édition jeunesse organisé en Italie du 30 mars au 2 avril, pourrait aussi voir un certain nombre de visiteurs et éditeurs asiatiques s'absenter pour des raisons de santé.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.