Le couple de Jon & Kate Plus 8 en litige au sujet d'un livre

Julien Helmlinger - 27.08.2013

Edition - Justice - Jon & Kate Plus 8 - Gosselin - Procès


L'affaire revêt un certain caractère ironique. Tandis que les ex-conjoints Gosselin ayant vendu l'intimité de leur vie de famille aux caméras de la télé-réalité pendant plusieurs saisons de Jon & Kate Plus 8, les voici en litige pour une forme d'atteinte à la vie privée. L'épouse, Kate, reproche à son mari Jon d'avoir pillé son disque dur, ordinateur comme téléphone, afin de fournir de l'info croustillante à l'auteur du livre Kate Gosselin : How She Fooled the World.

 

 

 

 

Dès 2007, la série de télé-réalité commençait à mettre en scène le couple ainsi que ses huit progénitures, sextuplés et autres jumeaux, battant des records d'audience. Jusqu'à ce que les conjoints divorcent en 2009 et que le programme ne soit rebaptisé Kate Plus 8, et ne se focalise ensuite sur l'intimité de madame, désormais seule avec ses enfants.

 

Depuis leur séparation houleuse, les Gosselin ont été entraînés dans une spirale d'ennuis juridiques. Saccage de l'appartement de Jon, autre question de garde d'enfant, investigation de l'Etat afin de déterminer si l'émission TV contrevenait aux lois sur le travail des enfants, sans oublier ce thérapeute qui s'est plaint en raison des frais de transport dont il a dû s'acquitter pour travailler avec le couple...

 

Dernière péripétie en date, la célébrité a intenté son procès fédéral, ce lundi. Elle reproche à son époux d'avoir violé le caractère privé de ses e-mails, comptes bancaires et autres informations personnelles, afin de transmettre de la matière à son ami  et partenaire en affaires, Robert Hoffman, l'auteur du livre en question.

 

Un titre publié en 2012, avant de se voir retiré du marché au bout de deux jours en raison du caractère illégal de la documentation de l'auteur, selon le dépôt de plainte.

 

Comme l'exprime l'avocat de la plaignante, A. Jordan Rushie : « Jon a violé une loi fédérale anti-piratage, afin de publier des informations salaces, scandaleuses et diffamatoires au sujet de Kate. Cela porte atteinte à sa réputation. » L'ex-époux devra faire face aux accusations de vol d'identité, écoutes téléphoniques et d'intrusion dans la vie privée et se voit réclamer des dommages et intérêts non spécifiés.