Le créateur de Pepe the Frog gagne 15000 $ suite à son procès contre Infowars

Heulard Mégane - 14.06.2019

Edition - Justice - Pepe the Frog - Infowars Alex Jones - Matt Furie


Pepe the Frog est sûrement le meme le plus célèbre d’Internet. Créé en 2005 par Matt Furie, il est rapidement adopté, contre la volonté de son créateur, par l’extrême droite et devient une « mascotte » du mouvement. Particulièrement celle du site web InfoWars et son fondateur Alex Jones, contre qui Furie a intenté un procès, qu’il vient de remporter. 
 


Au départ Pepe the Frog n’avait rien de polémique. Il était même le héros d’une bande dessinée publiée dans le comics Boy’s Club. Très largement diffusé sur Internet, il est partagé par des stars de la pop comme Nicki Minaj et Katy Perry. 

Mais dès 2014, la grenouille est utilisée dans les trolls d’extrême droite de 4chan (un forum anonyme anglophone) et adoptée par l’alt-droite. Donald Trump, lors de sa campagne présidentielle, tweete lui aussi un meme avec Pepe. À partir de ce moment-là, il devient la mascotte du mouvement de droite, et est désormais diffusé avec une intention politique.

Alex Jones fondateur du site Infowars en a fait une de ses figures clefs. Le site et son directeur, généralement décrits comme théoricien du complot et conservateur sont régulièrement au cœur de nombreuses polémiques. 

Entre 2017 et 2018, Infowars diffusait et vendait une affiche représentant Pepe the Frog aux côtés de Donald Trump et plusieurs figures de l’extrême droite. Furie poursuivit donc le site en vertu du droit d’auteur, afin d’empêcher que l’image de son personnage ne soit utilisée sous des formes auxquelles il s’oppose, surtout à des fins commerciales.
 
La justice a tranché en faveur de Matt Furie. Infowars devra reverser 15.000 $ au créateur, et dire au revoir à l’utilisation de Pepe.

Louis Tompros, l’avocat de Matt Furie a déclaré au sujet de cette décision : « Ce que nous avons demandé au début de l’affaire, c’est qu’InfoWars cesse de vendre l’affiche et remette tous ses profits […] Quiconque va faire de l’argent en utilisant Pepe comme image de haine est quelque chose que M. Furie n’a jamais autorisé et qu’il ne tolérera jamais ».

Ce n’est pas la première fois que Matt Furie porte plainte contre l’utilisation abusive et détournée de son personnage. En 2017, il avait fait interdire un livre pour enfant, qui mettait en scène Pepe dans un contexte raciste et islamophobe. Et en 2018, il avait réussi à faire retirer les images de la grenouille du site Web néonazi du Daily Stormer, après que ses avocats eurent déposé plusieurs demandes de retrait. 

Le créateur a même lancé sa propre campagne « Save Pepe », dans le but de redorer l’image de sa grenouille. 

Quant à l’avocat d’InfoWars, Robert Barnes, il déclare sur leur site web, suite à la décision de justice : « Heureux d’annoncer que les gens qui poursuivent Inforoute au sujet de Pepe the Frog ont accepté de régler et d’accepter des droits de licence de 15 000 $. À l’origine, nous avons été poursuivis pour des millions de dollars. Certains pensaient qu’on ne se battrait pas contre l’affaire. Nous l’avons fait. Nous ne paierions qu’un droit de licence honnête, et rien de plus. L’autre partie a peut-être dépensé plus d’un million de dollars en frais juridiques. Ils voulaient des millions. Ils pensaient qu’on ne se battrait pas. Ils pensaient qu’on ne gagnerait pas au tribunal. Ils pensaient mal. »


Via The Guardian


Commentaires
Du gâchis et c'est dommage mais j'ai toujours un haut-le-coeur en la voyant sa grenouille, difficile de revenir sur ce hold-up de l’extrême droite (15000$ c'est peu pour ce vol immonde des immondes)
Haut-le-coeur,immonde des immondes...vous devez être une petite chose bien précieuse pour avoir un ressenti aussi excessif sur des faits aussi anecdotiques.Les memes relatifs à Pepe sont pour beaucoup hilarants et ont largement contribué à assuré la fortune de Furie qui se permet aujourd'hui de jouer les moralistes offusqués.Donc vive Pepe, vive la droite "alternative" ( wink) et à bas la censure!smile
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.