Le crowdfunding, garantie d'indépendance créative pour les artistes

Nicolas Gary - 30.07.2016

Edition - Economie - crowdfunding argent créateurs - Kickstarter projets financer - indépendance créative artistes


Le financement participatif a donc le vent en poupe et les créateurs en profitent amplement, si l’on observe les résultats de Kickstarter. Avec plus de 5,3 milliards $ générés, l’impact économique n’est pas du tout négligeable, d’autant plus qu’il se concrétise par des créations d’emplois – et la réalisation de projets parfois fous.

 

Crowdfunding

Rocio Lara, CC BY SA 2.0

 

 

Une enquête menée par l’université de Pennsylvanie a montré comment nos sociétés avaient été modifiées par l’intermédiaire de ces financements participatifs, ou crowdfunding. Répondant aux difficultés à trouver les fonds pour réaliser un projet, quel qu’il soit, ces plateformes ont depuis longtemps prouvé leur utilité. 

 

Dans le détail et les chiffres, Kickstarter aurait donc aidé à créer 8800 nouvelles entreprises et organismes à but non lucratif, produit 29.600 emplois à temps plein (chiffre arrêté à juin 2016) et accompagné 283.000 personnes dans leurs projets. 

 

En outre, 37 % des créateurs de projets assurent que le financement obtenu a largement contribué à faire progresser leur carrière, et 21 % ont vu des conséquences directes sur l’augmentation de leurs revenus. 19 % ont eu de nouvelles opportunités d’emploi après leur projet.

 

Pour les écrivains et les auteurs de comics, le financement sur Kickstarter a permis d’attirer l’attention d’éditeurs traditionnels – chose qu’ils n’arrivaient pas à faire. Les journalistes assurent également que ces financements leur ont garanti une liberté réelle pour leur média.

 

En général, les créateurs assurent que la plateforme « leur a donné l’indépendance créative dont ils n’auraient pas été en mesure de profiter, par d’autres moyens de financement, et leur a permis de mettre en place leur projet sans compromettre leur vision ». 

 

via Kickstarter