Le décès de Jacqueline Harpman endeuille la littérature belge

Clément Solym - 25.05.2012

Edition - Société - Jacqueline Harpman - Décès - Belgique


Prix Médicis 1996 pour son roman Orlanda, l'écrivaine et psychanalyste belge est décédée jeudi à l'âge de 82 des suites d'une longue maladie.


Après avoir passé les années de la Seconde guerre mondiale au Maroc, où son père juif d'origine néerlandaise s'était réfugié, elle se voue à l'écriture après des études de médecine avortées.

 

Elle remporte dès 1959 le prix Rossel pour Brève Arcadie, qualifié par la critique de nouvelle Princesse de Clèves. Elle se lance dans la psychanalyse en 1966 et ne renouera avec l'écriture qu'en 1985, avant de publier La Plage d'Ostende en 1991, l'un de ses plus fameux romans.

 

Jacqueline Harpman, dans notre librairie