Le dernier échéancier de cotisation Urssaf exaspère les artistes auteurs

Nicolas Gary - 30.01.2020

Edition - Société - Urssaf auteurs - échéancier règlement auteurs - Urssaf cotisation transition


Nouvelle crise à l’Urssaf ? Un échéancier tombé de nulle part a été communiqué dans l’espace personnel des artistes-auteurs. Ce dernier comporte plusieurs informations confuses, autant qu’erronées. Un dysfonctionnement de plus, et une dose de panique qui s’ajoute.


christ-facepalm
doc, CC BY 2.0

 

L’échéancier, comme l’indique la Ligue des auteurs professionnels, présente plusieurs éléments incompréhensibles. En effet, l’échéance du trimestre 1 est posée au 31 janvier, alors que l’Urssaf elle-même avait repoussé la date de cotisation au 29 février. Un délai qui avait été obtenu par les organisations professionnelles par ailleurs.
 

Chose plus amusante, si elle n’était pas idiote, le retard de paiement indiqué est signalé au 31 janvier — or, ce calendrier prévisionnel des échéances a été communiqué… le 29 janvier.
 

Par ailleurs, et plus grave, il évoque une majoration, toujours pour le trimestre 1, qui sera à régler « ultérieurement ». Sauf, que nombre d’artistes-auteurs n’ont pour le moment pas d’accès à leur espace personnel. Et ce, « faute de courriers et de codes reçus, ou sinon ne peuvent pas payer en ligne faute de paiement en ligne qui fonctionne », indique la Ligue.




 

Contacts ont été pris avec le ministère de la Culture, ainsi qu’avec les interlocuteurs clef du comité de suivi URSSAF artistes-auteurs, pour signaler cette bévue de plus.
 

Urssaf : la grande blague
 

« Si le Ministère de la Culture soutient nos propositions, et que les salariés de l’URSSAF se sont montrés profondément à l’écoute et en demande de collaboration proche avec les organisations professionnelles, c’est une autre histoire avec la direction de la transition URSSAF », déplore la Ligue.
 

Laquelle demande au ministère des Solidarités et de la Santé d’Agnès Buzyn de « prendre ses responsabilités. Les dysfonctionnements ne cessent de se succéder, nous n’avons toujours aucune gouvernance légitime et démocratique de notre régime de sécurité sociale, et ces bugs divers précarisent et sèment la confusion chez une profession déjà en crise ».




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.