Le dernier roman de Gertrude Stein, à la rentrée aux éditions Cambourakis

Antoine Oury - 09.07.2018

Edition - Les maisons - Gertrude Stein roman - Gertrude Stein Mrs Reynolds - Mrs Reynolds livre


Les éditions Cambourakis annoncent la parution, pour la rentrée 2018, ce 5 septembre, d'un roman inédit de Gertrude Stein, Mrs Reynolds. Composé de 1940 à 1943, il s'agit du dernier roman de Gertrude Stein, « histoire de nombres et de noms » dans laquelle une villageoise se retrouve voisine d'ersatz d'Adolf Hitler et de Joseph Staline...


Gertrude Stein par Alvin Langdon Coburn (1913)
 
 

« Plus narratif que ses précédents ouvrages, on y retrouve les thématiques qui lui sont chères, mais surtout l’irruption de l’Histoire au cœur de son écriture. Juive et homosexuelle, Gertrude Stein subit les conséquences des lois du régime de Vichy et est alors contrainte de quitter Paris pour Bilignin, en zone libre », rappelle la maison d'édition Cambourakis, qui publie Mrs Reynolds à la rentrée prochaine dans une traduction de Martin Richet.

 

Gretrude Stein présentait ainsi Mrs Reynolds : « Ce livre tente de montrer ce que n’importe qui pouvait éprouver durant ces années. Un couple parfaitement ordinaire mène une vie ordinaire, a des conversations ordinaires et vraiment ne souffre pas personnellement de tout ce qui arrive. Mais sur eux, sur eux tous plane l’ombre de deux hommes, et alors l’ombre d’un de ces deux hommes grossit, éclate et il n’y a plus rien d’autre. Ce livre n’a rien d’historique sinon son état d’esprit. »

 

Le résumé de l'éditeur pour Mrs Reynolds :

 

On y suit cette femme sans prénom, vaquant à ses occupations de villageoise soumise aux desseins de la météorologie, de l’astrologie et de la prophétie. Dans son voisinage, on découvre deux personnages inquiétants, Angel Harper et Joseph Lane. Derrière ces voisins, on reconnaît facilement Adolf Hitler et Joseph Staline, qui, dans l'intrigue, sont pris par un quotidien proche de celui des villageois qu'ils côtoient, mais dont le destin futur de dictateur plane comme une ombre sur l’Histoire et l'avenir des nations. Si le roman n’a en soi aucune volonté d’affirmer un positionnement idéologique précis, il laisse en revanche parfaitement percevoir le climat de profonde inquiétude qui marque cette époque.

 

Née en Pennsylvannie en 1874, Gertrude Stein s’installe en France avec son frère Léo en 1903. Tous deux s’intéressent à la peinture et deviennent parmi les mécènes les plus importants de la place parisienne, Gertrude se démarquant bientôt de son frère par sa prédilection pour la radicalité artistique, notamment le cubisme. 

 

Les oeuvres de la poétesse américaine Gertrude Stein
dans le domaine public

 

Sa relation avec Alice B. Toklas entérine la rupture avec son frère : le salon qu’elles animent dans leur appartement rue de Fleurus devient le rendez-vous de peintres (Picasso, Matisse, Derain...), mais aussi, dans les années 1920, des écrivains américains de la « génération perdue ». Elle-même écrit énormément, s’essayant à différents genres qu’elle réinvente toujours à sa manière, faite de répétitions et d’agrégations de propositions qui tordent la grammaire et en mettent à jour les mécanismes.

Elle est décédée à Paris en 1946.





Gertrude Stein - Mrs Reynolds - traduit par Martin Richet - Cambourakis - 9782366243505 - 24 €
 

Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.