Le directeur de Playboy au Mexique menacé de mort

Clément Solym - 10.08.2012

Edition - International - Playboy - Mexique - Menaces de mort


Selon l'AFP, l'édition mexicaine de Playboy a diffusé jeudi dans plusieurs journaux une publicité révélant les menaces de mort dont Gabriel Bauducco, directeur éditorial de la revue, a fait l'objet. Son crime, avoir publié des extraits d'un livre sur le président mexicain Felipe Calderon.




Le journal à l'élégant lapin n'a pas bâti sa notoriété qu'autour de ses modèles féminins aux formes généreuses, mais également pour ses articles de qualité. Ici, ce sont les bonnes feuilles du livre Felipe l'obscur de la journaliste argentine Olga Wornat, dont le mensuel a eu la primeur, qui ont semble-t'il posé problème. « J'ai reçu deux menaces par courrier électroniques. Dans le deuxième, il apparaît clairement qu'elles sont en relation avec cette publication », a expliqué Gabriel Bauducco à l'AFP. « Concrètement, ils disent qu'ils vont me tuer », a-t'il précisé au sujet des deux messages datés des 1er et 3 août derniers.

 

Un extrait publié du livre révèle notamment que «un couple de pasteurs évangéliques aide le président à prendre ses décisions », précisant que « le livre a peut-être été censuré et la journaliste menacée ». Alors que le Mexique est aujourd'hui l'un des pays les plus dangereux du monde pour l'exercice de la profession de journaliste, entre les cartels et le pouvoir politique corrompu, Gabriel Bauducco a déposé une plainte devant la justice et saisi la Commission des droits de l'homme de la ville de Mexico, avec le soutien de l'organisation de défense de la liberté de la presse basée à Londres.

 

La publicité diffusée par Playboy dans la presse nationale est un « appel pour demander appui et protection aux autorités mexicaines, avec l'exigence que le cas soit pris avec le maximum de sérieux et avec la célérité qu'il mérite », rapporte encore l'AFP. 82 journalistes ont été assassinés au Mexique depuis l'an 2000, selon des chiffres de la Commission nationale des droits de l'homme, un d'Etat autonome.

 






Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.