Le droit de prêt britannique étendu aux livres numériques et audios

Antoine Oury - 15.07.2013

Edition - Bibliothèques - Ed Vaizey - droit de prêt - livre numérique et audio


Le prêt de documents outre-Manche vient de connaître une première étape décisive, avec l'extension du droit de prêt (Public Lending Right, PLR) aux livres numériques et aux livres audios. Une décision validée par Ed Vaizey lui-même, le ministre de la Culture de nos voisins, et qui devrait prendre effet dès le mois de juillet de l'année prochaine.

 

 

Library of Birmingham, UK

La bibliothèque de Birmingham (brianac37, CC BY 2.0)

 

 

La décision du ministre n'a rien de surprenant : un peu plus tôt dans l'année, le gouvernement de David Cameron avait réclamé une étude sur le prêt numérique en bibliothèque, depuis connue sous le nom de Sieghart Review. Celle-ci recommandait l'extension du droit de prêt aux livres numériques et audios, simplement pour pouvoir rémunérer les auteurs.

 

Le ministre a d'ailleurs prévenu ses derniers en adressant une lettre à Nicola Solomon, le secrétaire général de la Society of Authors, l'informant des premières expertises sur l'extension du droit de prêt cet automne. Vraisemblablement, la British Library gérera également les droits de prêt des livres numériques et audios, comme elle devrait le faire avec les autres documents dès octobre, si cette réforme du PLR est acceptée.

 

Pour le moment, l'extension du droit de prêt ne s'applique qu'aux emprunts réalisés sur place, dans les établissements de prêt. Reste à savoir s'il en restera où se procurer les ouvrages, vu la vitesse à laquelle les bibliothèques britanniques ferment leurs portes... Près de 1000 établissements auront disparu en 4 ans, d'ici 2016.

 

(via The Bookseller)