Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le Fatras de Titi : enfances volées, demoiselles et grands messieurs

Béatrice Courau - 19.10.2017

Edition - Les maisons - livres table chevet - fatras titi libraire - choix lectures sélection


Ce pourrait être le top du rendez-vous littéraire, au croisement d'un bon verre de vin et d'une grande discussion passionnée. Mais en réalité ce sont les lectures du moment, entreposées en piles incertaines sur la table de chevet de Titi, libraire dans l'une de ses vies antérieures. Des livres improbables, parfois ébouriffants, parfois insoupçonnés, jusqu'aux plus attendus des best-sellers du moment. Bienvenue à la saison 1 du Fatras de Titi. Et cette semaine, de bien jolis titres à découvrir. Comme toutes les prochaines semaines...


 


 

 

Pascale Lécosse - Mademoiselle à la folie! - La Martinière 

 

 

#lefatrasdetiti @actualitte Pascale Lécosse - Mademoiselle à la folie! - La Martinière

Fantasque et admirée, mais pas forcément sympathique au demeurant, Catherine, « Mademoiselle », est une actrice incontournable. Parfois capricieuse, velléitaire, fragile et touchante aussi. Entourée de Mina, fidèle assistante, colocataire, confidente et amie jusqu’au sacrifice. Un amant aussi, évidemment. Ministre et parfois veule. Et insidieusement les failles apparaissent. L’irruption des pertes de mémoire. Les caprices, les tragédies intimes et longtemps enfouies. Les frontières de la réalité deviennent floues, les souvenirs aussi. The show must go on, les apparences doivent être préservées. Et les proches, si lucides, entourent de leur amour cet être qui vacille inéluctablement. Autour de la maladie jamais nommée, ce premier roman de Pascale Lécosse, tellement juste, touche au coeur : dire l’effroi de la perte de soi, le sacrifice de ceux qui entourent, dans cet entre-deux mondes d’une folie irrémédiable qui fait irruption. @editionsdelamartiniere @anneetarnaud #rl2017 #rentréelitteraire2017 @rentreelitteraire #roman #book #livre #instabook #bookstagram #booklove #bookaddict #booklover #livraddict #litterature #litteraturefrancaise #read#lire #reading #pal #premierroman #libraireforever #lovemyjob

Une publication partagée par Titi_Libraire (@titilibraire) le

 

Une très belle écriture, très théâtrale, où les dialogues ciselées, souvent empreints d'humour d'ailleurs, ne laissent aucune place au pathos, et font mouche.Un étonnant premier roman, sur lequel plane l'ombre de Racine.
Comme de lentes gouttes d'acide sur une lame de métal.

Pascale Lécosse - Mademoiselle à la folie! - La Martinière - 9782732484532 - 14 € / num.9782732484549 - 9,99€

 

 

 

Frédéric Ferney - Mémoire espionne du coeur - BackerStreet

 

 

#lefatrasdetiti : Frédéric Ferney - Mémoire espionne du coeur – BakerStreet @actualitte @baker_street_editions De prime abord, titre et couverture m’ont tenue à distance, je dois bien l’avouer... A la bonne heure, Titi, foin d’a priori ! L’auteur ose tout : des dialogues féroces, des déclarations d’amour, des réquisitoires, des éructations, des correspondances improbables… Autour de figures littéraires, mais aussi de musiciens, de peintres, de sculpteurs, c’est devant une galerie d’admirés (et de cordialement détestés aussi, ce qu’il avoue entre les lignes sans ambages) que Frédéric Ferney nous invite à défiler. Churchill en soudard, un échange épistolaire étincelant de mordant entre Yourcenar et Duras, les confidences à Céline de Luchini, Baudelaire et Sainte Beuve s’écharpant gaillardement, un duel à fleurets mouchetés entre Matisse et Picasso, Aragon disant son fait à Houellebecq … #miammm #rl2017 #rentréelitteraire2017#rentreelitteraire #roman #book #livre#instabook #bookstagram #booklove#bookaddict #booklover #livraddict#litterature #litteraturefrancaise #read#lire #reading #pal #libraireforever #lovemyjob

Une publication partagée par Titi_Libraire (@titilibraire) le

 

Sans jamais craindre l'absurde, s'immisçant dans des failles temporelles qui mènent aux rencontres impossibles et pourtant si évidentes, il ne se pose aucun frein pour mordre férocement ou admirer généreusement.
Culotté, débridé, sauvage, tendre, drôle et sans pitié, un texte pour gourmands et gourmets.
 

Frédéric Ferney, ill. Jean Pierre Cagnat - Mémoire espionne du coeur - BackerStreet - 9782917559871 - 21 € (diffusion Harmonia Mundi)



 

Elena Ferrante - La plage dans la nuit - Gallimard Jeunesse

 
 

#lefatrasdetiti @actualitte Elena Ferrante - La plage dans la nuit - ill. Mara Cerri, trad. Elsa Damien - @gallimard_jeunesse Mati et Celina sont les meilleures amies du monde. Seulement aujourd’hui Mati préfère son nouveau petit chat à toute autre. Et Celina se soir, est toute seule sur la plage. Mati l’a abandonnée. Comment se défendre face au Grand Râteau et au Cruel Plagiste qui chaque soir allument le grand Feu avec les objets trouvés sur la plage? Car Mati est une poupée, une poupée emplie de mots, de questions, qu’elle ne peut, puis ne veut, plus adresser à personne. La Grande Vague et la Tempête vont-elle la sauver? #elenaferrante #rentreejeunesse #albumjeunesse #instalivre #book #livre#instabook #bookstagram #bookaddict #booklover #livraddict#litterature  #read#lire #reading #pal #lecturejeunesse #libraireforever #lovemyjob

Une publication partagée par Titi_Libraire (@titilibraire) le

 

Alors que vient de paraître en Folio son roman Poupée volée, Elena Ferrante signe un conte pour enfants dans lequel on retrouve certaines thématiques de sa si belle oeuvre pour adultes : l'amour et la jalousie, le lien maternel, l'incompréhension, le danger qui peu à peu crée la peur, la mort qui menace... Les dessins de Mara Cerri servent de manière assez saisissante cette montée dramatique. Et si vous la lisez à votre enfant, pitié, allez jusqu'au bout de l'histoire, parce qu'Andersen était intraitable, et qu'Elena Ferrante ne pouvait se résoudre à l'être...

Elena Ferrante, ill. Mara Cerri - La plage dans la nuit - trad. Elsa Damien - Gallimard Jeunesse - 9782075087117 - 13€ 

 

 

 

Rupi Kaur - Lait et Miel - Charleston

 

#lefatrasdetiti par @titilibraire Rupi Kaur - Lait et Miel - trad. Sabine Rolland - Charleston @Lillycharleston #rupykaur La douleur nue et déchirée du viol de l’enfance, puis la première conscience outragée de la féminité. Puis ce sont les découvertes des émotions enfin accessibles, de l’amour, des mains qui aiment et caressent, puis des coeurs qui quittent et trahissent. Celui de l’amour de soi nécessaire, du lait et du miel que la parole enfin retrouvée d’une poétesse peut chuchoter au lecteur. Entre vers libres et haïkus, quatre chapitres comme autant de stations d’un chemin de rédemption personnel : « Souffrir », « Aimer », « Rompre », et « Guérir » enfin, des autres et de soi-même. #roman #book #livre#instabook #bookstagram #booklove#bookaddict #booklover #livraddict#litterature #litteraturefrancaise #read#lire #reading #pal #poésie #poesiecontemporaine #libraireforever

Une publication partagée par ActuaLitté (@actualitte) le

 

C'est le récit d'une résurrection. Dont la seule force est d'avoir trouvé en soi-même les ressources de la rédemption. Remarquablement traduit, un recueil poétique coup de poing.
Pretendre en sortir indemne est un mensonge.
Un texte déroutant, violent, absolu, une poésie brute, simple jusqu'au dénuement, comme un scalpel qui ouvre une plaie, avec les mots pour viatique.

Rupi Kaur - Lait et Miel - trad. Sabine Rolland - Charleston - 9782368121757 - 17 € / num. 9782368122747 - 10,99 €


 

 

Serge Farnel - La malicieuse revanche d'un souffre-douleur - Mazarine

 

 

#lefatrasdetiti @actualitte La malicieuse revanche d’un souffre douleur - Serge Farnel - Mazarine @mazarine_editions Une cour d’école, un marronnier qu’on larde de coups de pieds parce qu’on a trop trop peur de parler à Giovanna, quand on s’appelle Arthur et que l’on est fils du ministre de l’éducation nationale… Et puis les copains, Thierry, le petit, fils de Monsieur Durang le directeur, qui passe son temps à vouloir faire oublier qu’il l’est, Georges et Matthieu, les gros, qui s’épongent le front avec leur mouchoir pour se cacher derrière, Zinedine, celui qui dessine si bien en croquant les failles et des outrances mais qui a des biceps, Benoît, le minet, Gandhi, l’exilé, Igor, le chef de la bande. Une vraie cour des miracles, une guerre des boutons matinée de guerres de gangs, les complots, les injustices, les profs et le pion Karpov (fallait oser…). Apprentissage du métier d’homme, une vraie tendresse pour ces petits qui ont tout des grands, mais ne l’ont pas encore compris… Ils l’apprendront, parce que la rédaction de la gazette de l’école, apprentissage de la démocratie, leur mettra sous les yeux tous les rouages du pouvoir, les veuleries, les trahisons et les mensonges… Et au bout d’une course de classe épique, finalement, comprendre qu’on est un petit d’homme. #premierroman #book #livre#instabook #bookstagram #booklove#bookaddict #booklover #livraddict#litterature #litteraturefrancaise #read#lire #reading #libraireforever #lovemyjob

Une publication partagée par Titi_Libraire (@titilibraire) le


Des portraits d'enfance qui, s'ils sont emblématiques, n'en sont pas stéréotypés, de vraies scènes désopilantes, des saillies improbables, une cour des miracles débridée, la découverte des mensonges et des coups de billard à cinq bandes... Serge Farnel signe un premier roman, hors du temps, d'une désarmante tendresse, tout en n'épargnant pas au lecteur un miroir pas si avantageux que cela.
Et une certaine mélancolie, celle du départ en vacances, vous savez, quand la cour écrasée de soleil se trouve soudain vide, et que vous ne reverrez pas votre amoureux/se avant la rentrée...

Serge Farnel - La malicieuse revanche d'un souffre-douleur - Mazarine - 9782863743669 - 17 € / num. 9782863744093 - 11.99 €