Le film du dimanche : Michel Houellebecq chante aussi

Clément Solym - 10.02.2011

Edition - Société - houellebecq - chanter - film


Avis, avis... Si la lecture de Houellebecq vous dépite, alors découvrez-le en version chanteur. On se souvient que le romancier avait déjà signé un album en 2000, Présence humaine. Cependant, exit Bertrand Burgalat qui avait arrangé l'album.

 

Et preuve que l'apocalypse est proche, il en balance un nouveau, Le fim du dimanche, titre éponyme.

L'autre, c'est Novembre. Et toutes deux ont été réalisées avec Jean-Claude Vannier, qui avait travaillé avec Serge Gainsbourg sur le concept album Melody Nelson.

 

 

 


La maison Alceste Musique publie ces deux titres, qui suivent de près l'obtention du Goncourt par le père Houellebecq.

Mélancoliques, passablement dépressifs, les textes sont récités et parfois, malheureusement chantés. Mais ce n'est pas désagréable : la voix est assurée, mais assez courte.

 

 

 

Les indicateurs de la confiance des ménages
Sont passés au vert
Moi, je surnage
Je suis fatigué
Je veux oublier
Oublier ma vie et jusqu'aux traits de mon visage. etc.

 

Les arrangements musicaux sont eux, assez intéressants, avec un accent blues/folk sympathique.

Les deux titres sont disponibles à l'écoute sur Deezer.