Le fils de Nabokov confirme (encore) la publication de The Original of Laura

Clément Solym - 13.08.2008

Edition - Les maisons - Vladimir - Nabokov - publication


Depuis des années (1977, date de la mort de Vladimir) qu'il détenait le livre que son père sur son lit de mort lui avait demandé de brûler, Dmitri Nabokov s'est comporté en bon fils, et avait fait durer le suspens. Depuis le succès international de Lolita, comment détruire en effet ce qu'il qualifiait comme « la quintessence la plus concentrée de la créativité » de son père ?

Le 25 avril dernier, 'The Original of Laura' était pourtant sauvée des flammes, quand le fils de Vladimir annonçait à la Terre soulagée que le livre ne serait pas brûlé comme le souhaitait son père, mais bien publié.

Près de cinq mois plus tard, Dmitri, considérant probablement que l'on ne parle plus assez de cet événement littéraire majeur, s'est confié hier à Vanity Fair, dans sa version allemande, pour assurer de nouveau que The Original Laura paraîtrait bien, en dépit de la décision de son père.

« Si mon père avait réellement souhaité que le roman ne soit pas distribué, il l'aurait détruit de lui-même », conclut-il dans une interview parue hier. Sa publication aura lieu en septembre, mais pour l'heure on n'en connaît ni la date, ni la maison d'édition.