Le fondateur de Barnes & Noble vend 3,7 millions d'actions

Antoine Oury - 17.04.2014

Edition - Librairies - Barnes & Noble - Leonard Riggio - vente d'actions


La librairie ne semble plus être un cheval sur lequel miser : du moins, c'est ce que la dernière décision en date du fondateur de Barnes & Noble laisse craindre. Leonard Riggio a en effet décidé de vendre 3,7 millions d'actions de la société cotée en Bourse, probablement dans l'espoir de voir des investisseurs se présenter.

 


Barnes & Noble - West Park Mall

Barnes & Noble, West Park Mall, Missouri (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

La vente ne prive toutefois pas le fondateur de la chaîne de librairies de son autorité au sein de la société. Même après cette vente de grande ampleur, Riggio reste en effet l'actionnaire majoritaire de Barnes & Noble, avec près de 20 % des actions en sa possession.

 

« J'aime cette société et je crois en son avenir, comme en celui des gens merveilleux qui travaillent en son sein », a expliqué Leonard Riggio à propos de cette vente. Cette dernière aurait été prévue depuis un moment dans le calendrier de gestion de ses propriétés, et le fondateur n'envisagerait pas de se séparer d'autres actions cette année.

 

Récemment, le cours des actions Barnes & Noble a obtenu un petit coup de pouce suite à la vente de la quasi-totalité des actions du conglomérat Liberty Media, qui représentaient alors 17 % de la chaîne de librairies. La section numérique de B&N, peu couronnée de succès, se séparant du navire amiral, avait quelque peu mis du baume au coeur des actionnaires et investisseurs.

 

Vendre des actions apparaît alors comme une stratégie tout à fait valable, y compris pour le fondateur...

 

(via Insurance News)