Le fondateur de Waterstones aura fait fermer 500 librairies... sans culpabilité

Clément Solym - 05.08.2019

Edition - Librairies - Waterstones librairie - Grande Bretagne - livres lecture libraire


Il était peut-être à ses débuts un modeste libraire indépendant, mais depuis, la chaîne Waterstones a bien grandi. Et son propriétaire Tim Waterstone, qui l’a fondée en 1982, n’est pas peu fier de cette réussite. Même si elle s’est accompagnée de la fermeture de nombreux établissements indépendants.


Tim Waterstone, crédit BBC
 

En l’espace d’une quarantaine d’années, la chaîne Waterstones aurait fait fermer 500 librairies indépendantes, mais le créateur de l’établissement n’en ressent aucune culpabilité. « Vous savez, c’est le genre de choses que les gens me disent — que j’étais personnellement responsable de la fermeture d’un très grand nombre de librairies indépendantes », indique-t-il à la BBC.

« Mais la vérité est qu’à ses débuts, Waterstones était le plus petit libraire indé que vous puissiez imaginer : 6000 £ que j’ai versées et un paquet de dettes. Je veux dire que nous n’avions littéralement rien. »

Avec le temps, l’établissement s’est développé, sur une base solide : la confiance en soi. Tim assure que sur cette base s’est construite toute l’offre commerciale. S’il n’a aujourd’hui plus de participation dans la société, il confesse que la réussite est venue de l’amplitude horaire de ses librairies — notamment le dimanche, alors que la pratique était illégale.
 
Dégagé de l’entreprise, il se souvient tout de même de toute l’histoire, comme la vente à WH Smith en 1993, pour 47 millions £. Un moment douloureux, estime-t-il, mais qui lui a permis de rebondir vers d’autres projets. Entre temps, Waterstones fut revendu à HMV Media, pour 300 millions £, et Tim occupa la présidence de ce fonds jusqu’en 2001. 

Depuis, l’homme d’affaires russe Alexander Mamut l’a reprise pour 53 millions £ en 2011. L’année passée, Elliott Advisors a pris une participation majoritaire, avant d’investir en juin dernier dans Barnes & Noble, la chaîne américaine.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.