Le footballeur Samuel Eto'o veut faire interdire un livre sur le revenge porn

Antoine Oury - 15.02.2016

Edition - Les maisons - footballeur Samuel Eto'o - livre revenge porn - Samuel Eto'o revenge porn


Les Éditions du Moment annoncent la tenue d'une audience qui les concerne de très près : le 18 février prochain, la maison publiera Revenge Porn — Foot, sexe, argent : le témoignage de l'ex de Samuel Eto'o, un témoignage de Nathalie Koah, ex-compagne du footballeur camerounais Samuel Eto'o, qu'elle accuse d'avoir diffusé des photos d'elle dénudée, après leur rupture. Enfin, devrait publier, puisque le footballeur a assigné en référé les Éditions du Moment pour atteinte à l'intimité de la vie privée, avec comme objectif l'interdiction de l'ouvrage.

 

Kehinde Wiley

Samuel Eto'o, 2010, huile sur toile, par le peintre américain Kehinde Wiley (détail)

(rocor, CC BY-NC 2.0)

 

 

Le footballeur réclame l'interdiction de l'ouvrage, et défend son cas dans une audience qui était fixée aujourd'hui, à 15 heures. 

 

Les Éditions du Moment résument ainsi l'affaire :

 

Originaire d’une banlieue défavorisée de Yaoundé, Nathalie Koah est une jeune femme pauvre et sans histoires. En 2007, elle fait une rencontre qui va changer son existence. Le « prince » s’appelle Samuel Eto’o, star du football mondial, idole de tout un pays, le Cameroun. Pendant près de sept ans, ils vivent une passion clandestine dans de somptueux hôtels de Paris, Londres, ou Monaco. Riche et célèbre, il la couvre de cadeaux.

 

Envoûtée par son charisme, elle se livre à lui corps et âme. Mais bientôt, le vernis s’écaille pour laisser paraître chez la star une jalousie malsaine et un goût pour le libertinage débridé. Après lui avoir beaucoup cédé, elle décide de ne plus être « sa chose ». Stupeur : la star se venge en publiant sur Internet des photos d’elle dans les postures les plus intimes ! Il aura suffi d’un clic pour que Nathalie se retrouve humiliée, conspuée, méprisée. Exhibée nue aux yeux du monde entier. Un « revenge porn » ressenti comme un véritable assassinat social.

 

 

Dans Revenge Porn, Nathalie Koah revient donc sur ces années de relation commune, qui se sont visiblement mal terminées : en juillet 2014, Nathalie Koah avait porté plainte contre le sportif pour « traite de personne, outrage privé à la pudeur, publications obscènes, proxénétisme, menaces sous conditions, chantage et déclarations mensongères ». Au cœur de cette plainte, la publication de photos dénudées de la jeune femme, publication attribuée au footballeur par la plaignante, qui aurait déposé des plaintes en France et au Cameroun.

 

En réponse à ces accusations, Samuel Eto'o explique que la jeune femme aurait tenté de « l’embrouiller », selon ses propres termes, dans le cadre d’une Fondation Samuel Eto'o qu’elle devait mettre en place avec le footballeur. « Ce que j’ai offert à celle qui tente de salir mon nom aujourd’hui dépasse largement les 200 millions de FCFA (300 000 euros) que je lui réclame aujourd’hui », expliquait-il à propos d’une plainte qu’il a déposée en mai 2014. 

 

Auprès de Jeune Afrique, Nathalie Koah expliquait qu’elle avait reçu des menaces de viol et de meurtre : « J’ai des enregistrements, des mails, des SMS. Je ne pouvais écrire de telles choses sans cela. Il peut attaquer en diffamation et il faudra alors que je me défende », expliquait-elle en juillet 2014.