Le frère d'Oussama Ben Laden aurait pu tout empêcher

Clément Solym - 26.04.2008

Edition - Les maisons - Oussama - Ben - Ladin


Oussama Ben Laden n'en finit pas de susciter les livres les plus incroyables. Le dernier en date, écrit par Steve Coll, vainqueur du prix Pulitzer, The Bin Ladens, vient d'ouvrir une hypothèse pour le moins étonnante. Étudiant Oussama par le prisme de sa famille, Steve suggère que la mort de son demi-frère Salem, en 1988 dans un accident d'avion, serait en grande partie responsable de sa radicalisation.


Jet setter de charme, véritable play-boy, Salem et Oussama auront choisi des voies très différentes. Au passage, Steve rappelle également que le père d'Oussama est également mort dans un accident d'avion en 1967, alors qu'il n'avait que 9 ans. Et au gré des témoignages recueillis, Steve analyse que « selon nombre d'amis de Salem, si ce dernier avait été vivant, le 11 septembre n'aurait jamais eu lieu ».

Après son exil forcé au Soudan, Oussama, qui aurait trouvé en école islamique les mentors qui le confortèrent dans l'idée d'un djihad international, serait devenu de plus en plus critique à l'égard de la famille royale saoudienne. Sans l'influence et le charisme de Salem, ses autres frères auraient alors été dans l'impossibilité de maîtriser son tempérament.

Le livre est publié chez Penguin USA. Malgré divers coups de fil, nous n'avons pas eu de réponse quant à une possible publication en France.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.