medias

Le frère de Gordon Brown pique une grosse colère contre l'Eglise d'Ecosse

Clément Solym - 26.05.2010

Edition - Economie - finances - andrew - press


Furieux qu'il est, le frère de l'ancien premier ministre britannique : Gordon Brown a quitté le pouvoir, eh bien John va quitter la Church of Scotland, parce que cette dernière est décidément trop bornée.

Et pourquoi cette crise de colère ? Parce que l'assemblée générale a hier voté à 274 voix contre 174 l'approbation de coupes budgétaires qui vont réduire le personnel de la maison d'édition Saint Andrew Press, dont l'église supporte la charge financière. Une maison historique, peut-être, mais criblée de dettes, malgré un rendement bien meilleur de 10 % l'an passé en regard de 2008.

Cet éditeur publie, on s'en doute, des documents religieux et autres livres du même acabit, et va donc subir de plein fouet une série de restriction de budgets qui ont rendu John furieux. Avec un déficit de 696.000 £ accumulé depuis 2005, et probablement 95.000 £ de plus de dettes cette année, il était grand temps de faire le ménage économiquement parlant.

Un premier pas vers sa disparition, estiment certains, qui s'accompagne d'une décision ferme de geler temporairement les publications, pour mettre un terme à « une situation intenable ».

Un comportement inadmissible, conclut John Brown, qui refuse de siéger plus longuement à l'Assemblée, avec de tels pitres. « C’est une décision que l'église regrettera beaucoup dans un futur proche. C'est tragique » estime-t-il.

La Church of Scotland représente aujourd'hui plus de 600.000 membres.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.