Le Furet du Nord débarque chez La Vache noire (Arcueil)

Clément Solym - 18.10.2011

Edition - Librairies - Furet du nord - vache noire - librairie


C'est à Arcueil que la chaîne de librairies Le Furet du Nord, pas vraiment originaire, comme son nom le laisse entendre, de la Canebière, a décidé d'implanter un nouvel établissement. Le 13e en l'occurrence.


Le Val-de-Marne (94), accueille donc depuis aujourd'hui un Furet, afin d'aller chercher à l'extérieur du Nord/Pas de Calais sa clientèle, explique Pierre Coursières, le président de la chaîne. En effet, 45 % des ouvrages sont vendus dans ces départements, et pour motiver la croissance de l'enseigne, il fallait donc sortir et aller chercher le chaland dans d'autres zones de chalandise...

 

Depuis 1936 que la chaîne a été fondée, à Lille, le Furet a gardé ses origines - la première boutique ayant été ouverte dans un ancien magasin de fourrures. Et c'est toujours à Lille que le plus important des établissements trône, avec six étages situés sur la Grand'Place. Mais aujourd'hui, le Furet, ce sont plus de 70 millions € de CA et 380 employés.

 

 

La boutique parisienne avait été testée au préalable à Englos et à Coquelles (vers Lille et Calais), avant que le nouveau concept ne soit exporté vers Paris. Un concept simple, qui s'appuie sur plus de 1500 m² de superficie, et un stock de 125.000 titres proposés.

 

À l'AFP, le président Coursières explique que cette initiative « est un premier pas. L'idée est de continuer. Mais on ressent quand même une crise de la consommation, donc l'environnement immédiat est un peu compliqué ».

 

Le versant nord de la France reste le lieu de déploiement privilégié pour l'avenir, mais avec une logique de développement véritablement centrée sur la région d'implantation. Ainsi, promet le président, « on sera dans un vrai régionalisme, totalement assumé. On sera Franciliens quand il faudra, Bretons quand on sera en Bretagne et Alsaciens en Alsace ».

 

Le magasin d'Arcueil va proposer librairie, papeterie, musique, vidéo et multimédia. Le livre représente aujourd'hui plus de la moitié des ventes, et la papeterie jusqu'à 24 %. La nouvelle boutique est ainsi ouverte dans le centre commercial La vache noire, qui manquait cruellement d'un tel espace.

 

Toutefois, il avait été question d'un espace de 2000 m² qui devait ouvrir (source PDF). On se demandera en vain où son passés les 400 m² (ou 200 m², selon les informations) qui manquent à la boutique nouvellement ouverte.