Le goût du vintage : Hachette se met à produire des vinyles

Clément Solym - 28.02.2018

Edition - International - Hachette audio vinyles - vintage vinyles Hachette - livres audio Hachette


La tendance éditoriale est définitivement à l’objet, considérant toutes les maisons d’édition qui se lancent dans l’impression, et plus spécifiquement le pressage. En effet, avec l’essor de ventes du livre audio, tout le monde s’efforce de produire des audiobooks en version vinyles. 


Vinyl
domaine public

 

Cette fois, c’est Hachette Audio, en collaboration avec Wax Audio Group, qui se lance dans l’aventure. Le premier titre est celui de David Foster Wallace, This Is Water d’ores et déjà disponible. La série de vinyles proposera des textes lus par Lin-Manuel Miranda, Jerry Garcia, Amanda Palmer ou encore Steve Jones. 
 

Les ventes de livres audio sur le territoire américain ont dépassé 14,32 millions d’exemplaires, en hausse de 9 % en regard des 13,1 millions de 2016, souligne Nielsen Music. 
 

Toutes les versions vinyles contiendront des codes de téléchargements pour disposer de la version complète du livre audio – pour ceux qui sont trop volumineux pour figurer sur deux vinyles. 

 

Jeff Bowers, président de Wax Audio Group remarque que le segment du livre audio est celui dont la croissance, dans le monde numérique, est la plus importante. Sa société avoisine en effet les 3 milliards de ventes – au global — et 48 % des clients sont âgés de 18 à 35 ans.

 

Les livres audio en MP3, ça fait hipster. En vinyles, c'est trop yuccies

 

Or, si l’on veut comprendre le pourquoi du comment du développement des vinyles pour ce support, ajoute-t-il, il faut savoir que 57 % des clients écoutent leurs audiolivres à la maison. 

 

Hachette Audio avait déjà expérimenté ce format en 2010 avec David Sedaris, Live for Your Listening Pleasure, mais, depuis, ne s’était pas particulièrement investi – attendant de voir comment se comporterait le marché. 

 

Les Rolling Stones et le fils de Stephen King sur un même vinyle
 

Pour David Foster Wallace, 1500 vinyles ont été pressés, une édition volontairement limitée en bleu et blanc pour la vente en ligne, tandis qu’en librairie, une version orange sera proposée – à 500 exemplaires. Et manifestement, c’est déjà en rupture de stock. 

 

Il s’agit de l’essai que l’auteur avait présenté au Kenyon College, à l’occasion d’une intervention en 2005


Les prochains titres sont prévus dans les prochaines semaines. On retrouvera Hamilton: The Revolution (par Lin-Manuel Miranda and Jeremy McCarter), Jerry on Jerry (par Jerry Garcia, édité par Dennis McNally), et The Art of Asking (par Amanda Palmer).

 




Commentaires

Ce n'est pas le goût du "vintage".Quiconque a des oreilles "normales" sait apprécier le "son" infiniment plus vrai et somptueux d'un vinyle; même enregistrement ouï en CD, déception.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.