Le gouvernement d'Irlande du Nord prive les enfants de livres

Cécile Mazin - 09.03.2015

Edition - International - Booktrust argent - livres lecture enfants - Irlande Nord gouvernement


L'Irlande du Nord a un problème : près de 50.000 bébés et jeunes enfants ne recevront pas les paquets Bookstart, destinés aux familles. Chacune reçoit en effet un ensemble de livres, qui accompagnent la naissance, avec deux ouvrages de conseils et des recommandations pour mieux appréhender la lecture et l'enfance. Sauf que le gouvernement a choisi de couper le financement.

 

 

 

 

 

Le pack Bookstart est destiné aux bébés de 0/1 an et aux enfants de 3/4 ans. C'est une véritable chance donnée aux familles de partager le goût des histoires et des livres entre le nouveau-né et les parents. Viv Bird, responsable de l'organisation Booktrust, est particulièrement déçue d'apprendre la décision du gouvernement d'Irlande du Nord.

 

« Il est regrettable que les enfants d'Irlande du Nord courent le risque de manquer ce précieux don de livres, qui est disponible pour les autres enfants du Royaume-Uni », précise-t-elle.

 

Encourager les parents à lire un ouvrage à leurs enfants, et plus particulièrement en faisant don de livres, aux familles les plus démunies, est à la base du projet de Booktrust. Une première étape, « pour rompre avec le cycle de la pauvreté », estime l'organisation.

 

Et comme le département Éducation de l'Irlande du Nord a supprimé la subvention de 250.000 £ apportée au projet, il faut solliciter les organismes publics, les entreprises et les citoyens, pour que ce dernier fonctionne. D'autant qu'avec les paquets de livres, les enfants reçoivent également des crayons de couleur, ainsi que des plaquettes de dessins. 

 

La semaine passée, en présentant son budget, John O'Dowd, ministre de l'Éducation, n'a laissé planer aucun doute. Le Comité éducatif pouvait clairement constater que le financement de Booktrust n'était plus du tout à l'ordre du jour. 

 

« Nos recherches ont montré que le partage d'histoires et de livres contribue au développement de la parole et aide les enfants à se développer émotionnellement », déplore l'organisation. Elle promet de travailler sans relâche pour que la manifestation puisse trouver de nouveaux partenaires.