Le gouvernement suisse ne subventionnera pas ses éditeurs

Clément Solym - 19.09.2011

Edition - Société - edition - suisse - parite


Le sujet est plus brûlant que celui du prix unique du côté de Genève, et pour cause : les éditeurs suisses voient leur marge fondre comme neige au soleil. Ils ont sollicité le gouvernement pour qu'il les subventionne, mais la commission Culture du Conseil National, chambre basse de l'Assemblée fédérale suisse, a mis son veto.

 

Fin de l'histoire ? Non, car le sujet pourrait être abordé de nouveau par le Conseil National dès le 26 septembre. Que les positions changent d'ici là est cependant peu probable.
 

 


Ironie du sort, c'est la confiance des investisseurs dans la Suisse qui fragilise tout un pan de son économie. Le franc suisse est une valeur refuge en ces temps d'incertitude monétaire. Les entreprises suisses qui font leurs bénéfices à l'étranger voient leur marge bénéficiaire engloutie par le taux de change, rendant très coûteux leurs emplois en Suisse (notre actualitté). Or 80 % des ventes des éditeurs suisses se font en zone euro.

 

Les grossistes suisses sont aussi concernés : certes ils peuvent acheter à bas prix en Allemagne pour approvisionner le marché intérieur, mais en sens inverse leurs clients européens disparaissent. Les libraires frontaliers sont très désavantagés. Leurs clients préfèrent passer la frontière pour aller faire leurs courses.

 

Les éditeurs suisses avaient envisagé plusieurs solutions, comme des subventions à l'exportation pour des entreprises ciblées ou des obligations fédérales dédiées à la branche, mais la commission culturelle du Conseil National a refusé d'augmenter les subventions déjà existantes à la branche.

 

L'avenir des éditeurs suisse apparaît suspendu à la volonté de leurs politiques. La Suisse est déjà l'un des pays les plus riches du continent européen. Il n'est pas impossible qu'elle ressemble de plus en plus à Monaco ou au Liechtenstein, ce qui signifierait la mort des industries nationales.

(Via BuchReport )

Image issue d'un clip électoral des Verts du canton de Thurgau