Le grossiste Baker & Taylor cesse une partie de ses activités : 500 emplois menacés

Antoine Oury - 03.05.2019

Edition - International - Baker & Taylor grossiste - Baker & Taylor Follett - etats unis bibliotheques


Le monde du livre américain s'attend à quelques bouleversements suite à l'annonce de l'arrêt d'une partie des activités du grossiste Baker & Taylor, décidé par la maison mère Follett : B&T abandonne les services aux libraires et revendeurs, pour se recentrer sur une clientèle scolaire et les bibliothèques. La direction de Baker & Taylor assure que la décision s'explique par des changements de comportements des éditeurs.

Baker & Taylor - Foire du Livre de Londres 2019
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Dans un communiqué, le groupe Follett, spécialisé dans la distribution de contenus pédagogiques aux établissements et bibliothèques scolaires, annonce un changement de stratégie pour sa filiale, le grossiste Baker & Taylor. À l'origine au service des libraires et revendeurs, B&T abandonnera ce secteur d'activité pour se concentrer sur la distribution d'ouvrages et de contenus pédagogiques. Le grossiste s'alignera ainsi sur les opérations de Follett.

Fondé en 1828, le grossiste Baker & Taylor travaille avec les bibliothèques publiques et autres institutions, ainsi que les libraires, en boutique ou en ligne : distributeur de livres, mais aussi de musique et de vidéo, aux formats physique ou dématérialisé, Baker & Taylor assurait le transit d'un million de références, environ, par an. Ces dernières années, B&T avait mis l'accent sur le développement de ses services numériques ou encore sur l'impression à la demande.

Les bibliothèques publiques ou scolaires deviendront ainsi les clients privilégiés de Baker & Taylor : « Follett est au service de plus de 90.000 écoles et bibliothèques scolaires aux États-Unis et au Canada, dans 140 pays, tandis que Baker & Taylor sert 6000 systèmes de bibliothèques publiques, qui représentent 90 % des établissements américains », assure Follett dans son communiqué.

« Abandonner l'activité de grossiste nous permettra de consacrer l'ensemble de nos ressources, nos technologies et nos effectifs à faire ce que nous faisons le mieux : aider les bibliothèques publiques à servir les communautés », affirme David Cully, président de Baker & Taylor.
 
Ce changement de stratégie avait été annoncé par la cession des activités de B&T consacrées aux produits de divertissement grand public. Pour rappel, Follett Corporation a racheté le grossiste en 2016 : à l'époque, le groupe souhaitait investir pour tenir la distance face à OverDrive, un des principaux concurrents de Baker & Taylor et les autres grossistes historiques.

Selon les éléments communiqués par David Cully à Publishers Weekly, les éditeurs se sont éloignés des services proposés par les grossistes, souvent en les assumant avec leurs propres services. Selon lui, l'abandon des activités de Baker & Taylor auprès des libraires et revendeurs devrait être effectif d'ici la fin de l'année : environ 500 emplois seraient menacés par le changement de stratégie. Les filiales britannique et mexicaine de B&T, elles, ne sont pas concernées par ces bouleversements.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.