Le groupe Califa lance officiellement la bibliothèque Enki

Julien Helmlinger - 22.05.2013

Edition - Bibliothèques - Califa Library Group - Contra Costa County Library - Enki


L'annonce est désormais officielle : les partenaires Califa Library Group et Contra Costa County Library (CCCL) viennent de lancer la phase bêta de leur nouvelle bibliothèque en ligne, échaffaudée sur le modèle du Douglas County dans le Colorado. Baptisée Enki, du nom d'un dieu sumérien de l'intelligence comme de la créativité, la plateforme de prêt se destine à servir plusieurs bibliothèques californiennes. Sont d'ores et déjà concernées la CCCL ainsi que la San Francisco Public Library (SFPL), tandis que les prochains sur la liste sont les membres du consortium Bay Area Library and Information System (BALIS).

 

 


 

 

C'est en étroite collaboration avec les Douglas County Libraries (DCL) et le Colorado's Marmot Library Network qu'ont oeuvré les partenaires Califa et CCCL, afin de développer ce nouveau service en ligne. Les DCL étant pionnières dans la mise à profit des serveurs de contenus internes développés par Adobe, un outil offrant de gérer les fichiers acquis directement auprès des auteurs, des distributeurs et autres éditeurs indépendants.

 

Pour parvenir à une plateforme open source pleinement opérationnelle, les développeurs ont non seulement opté pour ces serveurs favorisant la mise en place d'un soutien logistique intégré (SLI) unique, mais également d'un nouveau code optimisant l'ingestion automatisée de métadonnées.

 

Partant du principe que chacune des bibliothèques n'a pas les moyens de « réinventer la roue », comme l'exprime le manager du projet Heather Teysko, le service vise donc à rassembler des centaines d'institutions pour ce qui concerne le prêt numérique. Sont notamment mentionnés la Bibliothèque d'État du Kansas et autres consortiums.

 

Un projet annoncé depuis mars 2012, tandis que seuls Random House et HarperCollins, parmi les membres du Big Six, s'étaient engagés dans la fourniture d'ebooks aux bibliothèques. Selon précisions de la bibliothécaire adjointe Cathy Sanford, de la CCCL, la plateforme Enki offrirait une expérience d'utilisation similaire à celles des fournisseurs comme OverDrive. Interface proposant des recherches par mots-clés, connexion via compte usager...

 

Une manière, pour les services bibliothécaires, de se réapproprier les droits de propriété sur les ebooks qu'ils destinent au prêt. Sans toutefois se subtiliser aux vendeurs, assure Teysko. Même écho du côté de la CCCL, qui entend reprendre en main un destin jusqu'ici dépendant de la bonne volonté des éditeurs et autres fournisseurs.

 

Via le Library Journal.