Le groupe de librairies Renaud-Bray rachète le diffuseur/distributeur Prologue

Clément Solym - 29.09.2017

Edition - Economie - distribution diffusion Québec - Prologue Renaud Bray - librairies Québec concentration


À la poursuite d’une logique de conquête du marché québécois du livre, l’entreprise Renaud-Bray annonce l’acquisition d’une société de distribution. Désormais, l’entreprise Prologue fera partie du giron du groupe Renaud-Bray. La société travaille avec plus de 200 librairies sur l’ensemble du territoire canadien, mais également avec la France, la Belgique, l’Allemagne et la Suisse.
 

Andy Nysrom, CC BY NC ND 2.0

 

 

Prologue, c’est une entreprise qui couvre 4500 points de ventes et librairies pour les territoires du Québec et du Canada. Renaud-Bray assure que l’entreprise poursuivra son existence distincte au sein du groupe RB, tout en maintenant ses services. 

 

Pour Blaise Renaud, actuel président de Renaud-Bray, « cette acquisition nous permet de garantir une saine diversité dans le secteur de la distribution, où s’est opérée une concentration importante au cours des dernières années ». 

 

Une remarque qui manque de faire s’étrangler les professionnels au Québec : ces derniers temps, Renaud-Bray a fait l’acquisition des librairies Archambault. Certes, la marque demeurait, mais le groupe RB disposait alors de 14 magasins supplémentaires, sous l’enseigne Archambault, auxquels s’ajoutent les 30 boutiques Renaud-Bray existantes. 

 

Les librairies Archambault désormais propriétés de Renaud-Bray 

 

Plus récemment encore, en septembre 2016, c’était la librairie indépendante Olivieri qui intégrait le groupe : ses fondateurs, Rina Olivieri et Yvon Lachance expliquaient n’avoir pas d’autre solution que de céder leur commerce – sous peine de le voir fermer. 

« Nous évoluons dans un marché en pleine mutation, et nous avons le souci de contribuer à offrir aux éditeurs et aux détaillants des solutions élaborées sur mesure qui répondent à leurs besoins. Nous avons toujours défendu l’importance de la bibliodiversité et nous travaillons ardemment au soutien de celle-ci », poursuit Blaise Renaud dans un communiqué. 

 

Librairie indépendante au Québec, « l’ambiance est pas mal plus optimiste » 

 

De son côté, la présidente de Prologue, Francine Paquette, indique que cette vente à un groupe solide permettra de « faire face aux enjeux auxquels le milieu du livre, tout comme le commerce de détail en général, est confronté ». 

 

Une analyse que le résident du conseil et chef de la direction de Prologue, Guy Langlois, appuie : « La vente de l’entreprise à Renaud-Bray assure une continuité à Prologue et sécurise les emplois ; c’est ce qui a motivé notre choix. Cette décision nous est apparue comme la meilleure option pour les employés et pour les éditeurs que nous représentons. Nous savons que Prologue est entre bonnes mains. »
 

2016, une année d'érosion pour le marché du livre au Québec, même si...


Maintenir la diffusion du livre et de la culture au Québec, en regroupant dans le même groupe librairie et diffusion distribution, pourquoi pas...