Le haut-commissaire au plan François Bayrou attentif aux “enjeux culturels”

Antoine Oury - 02.09.2020

Edition - Société - francois bayrou haut commissaire - plan relance - bayrou culture


Le décret n° 2020-1101 du 1er septembre 2020 institue un haut-commissaire au plan, dont l'identité est connue depuis quelques jours : il s'agit de François Bayrou, maire de Pau et président du Mouvement démocrate. Le texte signé par Jean Castex apporte quelques précisions quant à sa mission.

François Bayrou


Le fameux plan évoqué dans l'intitulé de la fonction prise en main par François Bayrou n'est autre qu'un plan de relance, destiné à redresser l'économie et favoriser l'emploi après la crise liée à la pandémie de Covid-19. La création du commissariat général du plan remonte à 1946, par Charles de Gaulle, avec pour objectif évident de sortir le pays des conséquences de la Seconde Guerre mondiale et de l'Occupation.

Supprimé en 2006, le commissariat général du plan est finalement devenu France Stratégie, en 2013, une institution rattachée à Matignon, citée dans le décret publié ce 2 septembre 2020.

L'article 1 du texte évoque clairement la mission de François Bayrou, et confirme que la culture fera aussi partie de ses prérogatives : « Il est institué un haut-commissaire au plan, chargé d'animer et de coordonner les travaux de planification et de réflexion prospective conduits pour le compte de l'État et d'éclairer les choix des pouvoirs publics au regard des enjeux démographiques, économiques, sociaux, environnementaux, sanitaires, technologiques et culturels. »

Le prochain Conseil des ministres, qui doit officialiser la nomination de François Bayrou, devrait permettre d'en savoir plus sur son action. Sa lettre de mission sera d'ailleurs rédigée par le président de la République lui-même.
 
Contrairement à ce qui avait été espéré, a priori, par François Bayrou, ce dernier est bien rattaché à Matignon et au Premier ministre Jean Castex. Plus précisément, « pour sa gestion administrative et financière, au secrétariat général du Gouvernement », indique le décret. Les conséquences de ce choix pour les mandats de l'homme politique restent à déterminer...

Photographie : François Bayrou, en 2017 (Jacques Paquier, CC BY 2.0)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.