Le Hobbit illustré par les camarades de l'ère soviétique

Julien Helmlinger - 12.03.2014

Edition - International - Le Hobbit - Tolkien - Illustration soviétique


Retour vers une époque où pas même un précieux anneau de pouvoir n'aurait été en mesure de les lier tous, celui de la Guerre froide et des années 1970. En ce temps décédait J.R.R Tolkien, ancien soldat britannique de 14-18, qui n'avait pas manqué d'exprimer son aversion pour le régime stalinien, comme sa crainte de toute forme d'impérialisme mené par d'autres Alliés vainqueurs de 1945. Si certains critiques avaient cru percevoir en son oeuvre manichéenne une sorte d'allégorie des tensions entre blocs occidental et soviétique, l'écrivain s'en était défendu.

 

 

 

 

Passé le rideau de fer, au cours des années 70, les arts reproduisaient toutefois à leur manière le clivage entre ces deux blocs politiques, de l'est et de l'ouest, se disputant leurs sphères d'influence sur le reste du monde. En témoigne notamment une édition du Hobbit publié en URSS en 1976, une édition soviétique parmi d'autres différentes, qui dans l'ensemble présenteraient un dessin tantôt plus angulaire, plus convivial, voire presque caricatural en comparaison avec les dessins originaux de J.R.R Tolkien.

 

Les thèmes du récit de la Terre du Milieu semblent avoir passé la frontière. On retrouve ici des Trolls en quête de viande fraîche à passer au grill, un Bilbon impudent chapardeur dans l'antre du Dragon Smaug, des araignées démesurées et menaçantes en comparaison aux petits gars revenus de la Comté, des batailles aussi épiques que manichéennes, sans faire l'impasse sur les magiciens à barbes, bâtons magiques et grands chapeaux.

 

Quelques exemples :

 

 

<

>