Le Japon va taxer les ebooks vendus par les libraires étrangers

Antoine Oury - 26.12.2014

Edition - Japon fiscalité - ebooks livre numérique - prix taxe étranger Internet


C'est Noël pour les libraires japonais. Le gouvernement confirme la mise en place d'une réforme fiscale longtemps attendue, pour le courant de l'année 2015. Les produits numériques vendus par des sites Internet basés à l'étranger seront à présent soumis à une taxe similaire que les acteurs locaux, à hauteur de 8 %.


Filing Taxes - 1040 Form

Philip Taylor, CC BY 2.0

 

 

La situation actuelle provoquait logiquement la colère des libraires locaux vendeurs de livres numériques, qui s'estimaient lésés par rapport à leurs concurrents à l'étranger. Le gouvernement japonais applique en effet une taxe sur les produits vendus sur le Web, mais réservait ce traitement uniquement aux échanges domestiques, pour simplifier les choses.

 

La TVA s'élève aujourd'hui à 8 %, et une nouvelle hausse, à 10 %, était d'ores et déjà programmée pour octobre 2015. « Afin de rivaliser avec les entreprises étrangères, en toute égalité, nous voulons que le gouvernement réponde rapidement. Les entreprises nationales ont également le devoir de protéger la culture japonaise, y compris le manga », affirmait Hitoshi Koide, président de eBook Initiative Japan Co., boutique en ligne, il y a un peu plus d'un an.

 

D'autant plus que des concurrents poids lourd sont désormais bien installés dans l'archipel, dont Kobo et Amazon, qui bénéficiaient jusqu'à présent d'une niche fiscale idéale.

 

Cette mesure fait partie de la réforme fiscale 2015, imaginée par le parti démocrate libéral et qui devrait être votée le 30 décembre prochain. Un passage au Parlement pourrait ensuite permettre à la taxation revue et corrigée de s'appliquer dès le 1er octobre.

 

D'après les estimations du Daiwa Institute of Research Holdings, le marché des ebooks japonais en provenance de l'étranger valait 35 millions de yens, soit 240.000 € environ. Un chiffre d'affaires global qui a probablement augmenté depuis cette année, et qui profitera bientôt au marché intérieur japonais. (via Japan News)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.