Le Japon veut ouvrir l'industrie de l'animation aux étrangers

Antoine Oury - 04.03.2016

Edition - animation Japon - règle visa travail Japon - animation animateur Japon


Les conditions pour obtenir une autorisation de travail au Japon, pour les animateurs, designers ou cosméticiens sont excessivement strictes. Les étrangers qui souhaitent postuler dans ces secteurs se voient attribuer un visa de travail différent des Japonais, mais le gouvernement souhaite revenir sur ces mesures de régulation. 

 

École de bande dessinée Jean Trubert

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

L'objectif derrière cette dérégularisation du marché du travail pour certains secteurs est le renforcement du soft power japonais, avec un effort sur le rayonnement culturel et l'accueil de travailleurs étrangers. Cela compte aussi pour l'animation, longtemps protégée par des conditions strictes d'entrée sur le marché du travail. L'ouverture aux animateurs étrangers est loin d'être une mauvaise nouvelle, d'autant que les salaires restent très bas, et qu'un tel appel pourrait générer une revalorisation.

 

Néanmoins, il resterait indispensable, ou en tout cas particulièrement conseillé, de sortir d'une école d'animation japonaise, mais les employeurs devraient s'habituer à des profils atypiques. Jusqu'à présent, même s'ils cherchaient à recruter un travailleur étranger, le visa accordé à ce dernier ne lui permettait pas de rester sur le territoire.

 

La proposition de loi devrait être présentée au Parlement japonais au début du mois de juin. L'industrie des animes est particulièrement attentif au devenir de cette proposition.

 

(via Nikkei Asian Review)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.