Le journal italien Il Giornale offre gratuitement des exemplaires de Mein Kampf

Joséphine Leroy - 15.06.2016

Edition - International - Hitler Mein Kampf polémique - Italie Giornale Renzi - Hitler édition Mein Kampf


En Italie, les esprits s'échauffent autour de la distribution gratuite d’exemplaires du Mein Kampf de Hitler. Elle a été rendue possible par un journal italien, Il Giornale », qui accompagnait sa publication d'un exemplaire gracieusement offert. Le Premier ministre italien, Matteo Renzi, a réagi et rappelé son soutien à la communauté juive italienne. 

 

Mein Kampf - advert (t1.5)

(photo d'illustration, Gwydion M Williams / CC BY 2.0)

 

 

Installé à Milan, le journal Il Giornale se situe à droite de l’échiquier politique. Il a eu l'idée d’offrir à qui achèterait le journal un exemplaire de Mein Kampf, ainsi qu'un extrait de The Rise and Fall of the Third Reich, de William L. Shirer (Le Troisième Reich, des origines à la chute, éd. Stock). L'offre promotionnelle a provoqué l'ire d'une bonne partie de la population italienne. 

 

Face au tollé suscité, le journal se défend en utilisant comme argument principal la liberté d’expression : « Aucun texte au monde ne devrait être supprimé par la loi, pas même le plus répugnant, et personne ne devrait être enfermé derrière les barreaux à cause de ses idées, même les plus obscures », lit-on dans une tribune publiée dans le journal qui appartient, par ailleurs, au frère de Silvio Berlusconi. 

 

Preuve, selon le journal, que le sujet mérite débat, ce dernier a publié une seconde tribune sur le sujet, prenant à revers la première : « Non, Mein Kampf n’équivaut pas à la Bible, ni au Capital de Marx, ni à L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme de Weber, et tous les gens sensés doivent informer et empêcher certaines personnes de le lire parce que, de plus en plus, malheureusement, la banalité du mal [formule de la philosophe allemande Hannah Arendt, NdR] s’enracine davantage que la banalité du bien. L’antisémitisme est encore présent dans les sociétés modernes et il est beaucoup plus facile de blâmer les Juifs eux-mêmes. » 

 

Certains membres reconnus de la communauté juive italienne se sont élevés contre le journal, tout comme des hommes politiques et, notamment, le Premier ministre italien Matteo Renzi. 

 

Je trouve sordide qu’Il Giornale offre le Mein Kampf d’Hitler en cadeau. Mes pensées affectueuses à la communauté juive #jamaisplus » 

 

 

2016, l’année des rééditions de Mein Kampf avec ou sans annotation

 

Mein Kampf a été réédité en janvier dernier en Allemagne. En quelques jours, les 4000 exemplaires du livre 

— qui contient 1948 pages et qui est assorti de 3500 annotations critiques — ont été épuisés alors que leur mise en vente ne datait que de quelques jours à peine (le prix de l’ouvrage à l’unité : 59 €).

 

Au même moment, un éditeur allemand travaillait sur la réédition de Mein Kampf sans annotation critique. Le parquet de Bamberg avait pris l’affaire en main et la magistrature avait ouvert une enquête sur l’éditeur, un homme proche de l’extrême droite allemande.