medias

Le journaliste Jesús Marchamalo rend hommage au livre papier

Clément Solym - 21.09.2012

Edition - International - Jesús Marchamalo - Mexico - Octavio Paz


Le journaliste et écrivain Jesús Marchamalo était présent lors de la seconde édition de la conférence internationale du livre numérique espagnol. Celle-ci se tenait du 11 au 14 septembre derniers à Mexico. C'était l'occasion de rendre hommage à de nombreux auteurs comme Juan Ramon Jimenez, Antonio Machdo, Jorge Luis Borges, Octavio Paz, Gabriel Garcia Marquez, Juan Carlos Onetti, Julio Cortazar, Ernesto Sabato Miguel de Unamuno et Azorin.

 

 Jesús MarchamaloJesús Marchamalo, Fórcola Ediciones, CC BY-NC-SA 2.0

 

Jesús Marchamalo est l'auteur de Las bibliotécas perdidas, un ouvrage paru aux éditions Renacimiento, qui réunit 7 années d'écriture journalistique, avec un bon nombre d'articles parus dans le supplément culturel du journal ABC. Ses papiers sont spécialisés dans le monde littéraire, ce qui explique la brièveté des chapitres. Lors de cette conférence dédiée à l'ebook, il a avoué sa préférence pour le livre imprimé, tout en mentionnant les nombreuses qualités de l'ebook.

 

« Un appareil qui pèse 50 à 60 grammes peut contenir plusieurs livres de 500 pages et peut devenir un éditeur à lui tout seul, décidant des typographies et des couleurs » déclarait-il en remarquant l'autre fait positif que celui-ci permet de faire baisser les coûts d'achat. « Les lecteurs peuvent acheter tout ce qu'ils veulent sans encombrer leurs étagères » et d'après lui, les frontières physico-économiques disparaissent avec lui. Cependant, le passage à l'e-book n'a, à ses yeux, rien de révolutionnaire même s'il transforme les usages et les conditions matérielles des lecteurs.

 

L'écrivain colombien Héctor Abad Faciolince, membre du comité éditorial du journal El Espectador et président de la conférence, a remarqué que le livre numérique offre une grande diversité de contenus. « Tout en lisant une histoire, vous pouvez regarder des vidéos ou écouter de la musique ». Encore faut-il avoir un cerveau stéréo et tout dépend bien sûr du livre qui est lu. Par ailleurs, il soulignait que la grande chance de l'eBook est de pouvoir être par partagée. Mais quoi, les livres ne peuvent-ils pas circuler de main en main ?

 

En tant que collectionneur, Marchamalo n'a pas pu résister à l'envie d'exprimer son attachement pour les livres papiers rien ne vaut « son odeur du papier, sa sensualité et le charme des fleurs pressées entre les pages ». Il rendait hommage au monde du papier, que certains n'hésitent pas à qualifier de romantique. Juan Carlos Onettiet et Octavio Paz ont à ce titre, tristement déclaré que les livres papier sont comme des amis chers à qui il faudrait dire au revoir.

 

Je suis venu te dire que je m'en vais...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.