Le Kazakhstan fait interdire un livre sur son président

Clément Solym - 26.05.2009

Edition - Société - censure - livre - corruption


Le parquet du Kazakhstan a décidé d'interdire le livre de Rakhat Aliev, Godfather in law, car il révèle « des secrets d'État ». Il est donc interdit de le diffuser ou de l'importer mais pas de le lire. « La responsabilité pénale ne sera engagée qu'en cas de diffusion et en cas d'importation illégale du livre sur le territoire de la république ».

Nos confrères de l'AFP rappellent que ce livre contient quelques révélations sur le beau-père de l'auteur kazakh Noursoultan Nazarbaïev, président de la république Kazakhstan. Dans ce livre, Rakhat Aliev écrit que son ex beau-père aurait pratiqué la corruption et la répression face à l'opposition.

Pour mémoire, l'auteur avait travaillé pour le KNB (ex KGB) et avait été condamné à 40 ans de prison par contumace en 2008 pour des enlèvements, des meurtres et une tentative de coup d'État. Il vit actuellement en Autriche. Le livre y a été publié ce mois-ci. On pourra le trouver aussi en Allemagne et en Suisse dans des versions en russe et en allemand.