Le Kindle en Angleterre, une concurrence saine pour Sony

Clément Solym - 23.04.2009

Edition - Economie - Kindle - Angleterre - concurrence


Alors qu'en Angleterre, on peut trouver le Cybook, les modèles de iRex, ou encore le Sony Reader, seule donc le Kindle est aux abonnés absents. Mais plus pour très longtemps, c'est un secret de polichinelle. Wesley Dearing, responsable de produit pour Sony outre-Manche fait partie de ces hommes et femmes qui ont lancé le Reader en septembre 2008.

Il sait que le Kindle arrive et s'en réjouirait plutôt : « Jusqu'à présent, nous avions eu le marché pour nous seulement, et ça allait. Mais la compétition nous aidera à sensibiliser les gens. »

La Foire du livre de Londres est évidemment le must hâve actuellement pour sensibiliser les visiteurs, et tout comme au Salon du livre de Paris, Sony y dispose d'un espace confortable au sein du Digital Zone and Theatre, l'équivalent des Lectures de dem@in, dont il est également sponsor. Et l'espace est comble depuis les débuts de la Foire.

Mais pour ce qui est de la croissance du Reader, qu'en pense Dearing ? Certes, on ne saura pas combien de modèles ont été écoulés, bien que Waterstone ait annoncé 30.000 exemplaires en janvier dernier, après quatre mois de commercialisation.

Pour Wesley, le public a manifesté un excellent retour, autant que les éditeurs se sont montrés curieux de ce que l'objet pouvait être. Les indépendants seraient d'ailleurs tout particulièrement intéressés par la manière de vendre leurs ouvrages pour ce support...