Chelsea Manning en cellule d'isolement pour quelques magazines

Antoine Oury - 21.08.2015

Edition - International - Chelsea Manning - Wikileaks - prison


La lanceuse d'alerte Chelsea Manning, qui avait révélé des documents militaires américains classifiés en 2010 via WikiLeaks, a été condamnée en 2013 à 35 années de prison. Connue aux moments des leaks sous l'identité de Bradley Manning, l'ancienne analyste militaire est désormais emprisonnée au Kansas, dans des conditions de haute sécurité. Qui viennent encore de se renforcer après la découverte de magazines et de livres dans ses effets personnels.

 

free chelsea manning : san francisco pride parade (2014)

(torbakhopper, CC BY-ND 2.0)

 

 

Les conditions du procès, puis de l'emprisonnement de Chelsea Manning sont régulièrement critiquées, et semblent plutôt drastiques. Manning s'est retrouvée dans une cellule d'isolement carcéral maximum, où les effets personnels sont rigoureusement contrôlés : début juillet, des livres et des magazines ont été découverts dans sa cellule, et la sentence est tombée ce mercredi 19 août. En conséquence, la détenue ne pourra plus accéder à la cour, à la bibliothèque et aux équipements sportifs pendant 3 semaines.

 

Parmi le butin des matons, les magazines Vanity Fair ou Cosmopolitan, mais aussi le livre de Malala Yousafsai, Je suis Malala, et des ouvrages sur les droits des citoyens ou les transgenres. La liste complète a été diffusée par Manning sur son compte Twitter, géré par une boîte de communication spécialisée dans les droits de l'Homme.

 

 

Le Bureau fédéral de régulation des prisons, interrogé, explique qu'il a le droit de confisquer toute publication « qui pourrait perturber la sécurité, l'ordre ou la discipline de l'institution, ou faciliter les activités criminelles ».

 

(via ElectricLit, CNN)


Pour approfondir

Editeur : Grasset et Fasquelle
Genre : wikileaks (site web)
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782246785422

Inside WikiLeaks

de Daniel Domscheit-Berg

Le site WikiLeaks a révélé en quelques mois plus de scoops que le Washington Post en trente ans. Exactions de l'armée américaine en Irak ; minutes du procès Dutroux ; faillite économique de l'Islande ; documents " secret-défense " de la diplomatie internationale. En décembre 2010, la poudrière WikiLeaks explose et son fondateur, Julian Assange, mis en cause dans une série de scandales (réalité ou conspiration ?), fait la Une des médias du monde entier.De ce site qui savait tout, on ne savait presque rien - jusqu'à aujourd'hui

J'achète ce livre grand format à 19.30 €