Le libraire australien Dymocks ouvre un service d'autoédition

Clément Solym - 05.09.2011

Edition - Société - australie - auteurs - publier


En Australie, la chaîne de librairies Dymocks vient d'inaugurer un service de publication, exclusivement estiné aux jeunes auteurs du pays. Cet outil vise avant tout, explique-t-on, à soutenir les Australiens qui souhaitent raconter des histoires...

Bon, officiellement, c'est entendu. Officieusement, avec ce nouveau site, D Publishing, le libraire entre délicatement dans la cour des éditeurs, plus ou moins directement.

Cette solution proposera aux écrivains en herbe, un outil complet permettant de s'engager dans toute la chaîne de création d'un livre, avec des instruments professionnels, pour réaliser des ouvrages numériques et papier. Le tout, sans avoir besoin d'y connaître quoi que ce soit.

Don Grover, dans un communiqué, explique que ce futur produit, qui sera lancé en octobre, incarne l'évolution logique de l'entreprise. « Nous pensons que D Publishing a le potentiel pour développer et soutenir de manière significative l'industrie du livre en Australie, en offrant de plus nombreuses opportunités aux auteurs australiens de créer, publier et vendre leurs ouvrages. »

D Publishing se pose donc comme un service d'auto-édition, dont les ouvrages seront commercialisés par le biais des boutiques - en ligne ou non - de la chaîne de librairies, entre autres. De quoi donc assurer aux auteurs des ventes potentielles, mais également développer une nouvelle offre, qui passera par les services de Dymocks.

D Publshing s'occupera en effet de toute la logistique - commandes, impression si besoin, expédition - et il reviendra à l'auteur de prendre en charge la communication et la promotion de ses livres déjà disponibles ou de ceux à venir. La répartition des sommes n'est pour le moment pas dévoilée.

Dymocks a fait partie des premiers libraires du pays à proposer une offre de livres numériques, et distribuait, en leur temps, les lecteurs ebook Iliad 1 & 2. (voir notre actualitté)