Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le libraire Waterstones privilégie les achats de nouveautés

Clément Solym - 26.11.2013

Edition - Librairies - Waterstones - James Daunt - fonds de catalogue


La chaîne de librairies Waterstones vient de modifier sa politique d'achats, et a confirmé que quatre des responsables des achats avaient quitté la société. James Daunt, le grand patron souligne que ce choix relève d'une évolution dans les achats de livres pour ses boutiques.

 

 

Waterstone's - Stephenson Street

 

 

Quelques années auparavant, la société se consacrait à la constitution d'un fonds de catalogue, en restaurant un certain standing. « Nous faisions beaucoup de travail sur les livres du fonds, et je pense que cela a fait son chemin dans l'entreprise. Le fonds de catalogue devrait être quelque chose qui prend soin de lui-même, de sorte que nos énergies soient consacrées aux nouveautés », explique-t-il au Bookseller.

 

D'autres changements interviendront, avec la fin de ces achats de fonds, pour donner plus de pouvoirs aux magasins dans le choix des titres qu'il souhaite présenter. Si Daunt est heureux des évolutions constatées, notamment dans l'animation des magasins, cette nouvelle phase, donnera aux librairies une identité plus forte, à travers leur éditorialisation. 

 

« Je pense qu'il est inévitable, dans une industrie qui est en train de changer aussi rapidement que la nôtre, que nous tentions de faire les choses mieux. Dans certains aspects de notre travail, cela pourrait signifier améliorer l'expansion de notre société, avec plus de personnes qui travaillent sur l'achat de produits qui ne soient pas des livres, par exemple. »

 

Du côté des éditeurs, on semble apprécier cette décision de se consacrer aux nouveautés. Si le fonds représente un enjeu important dans les librairies, la course aux nouveautés reste le moteur d'activité premier, au quotidien. Et pour la survie des établissements, la diversification des produits proposés devient un autre enjeu...