Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le livre audio entre innovation technologique et tradition millénaire

Julien Helmlinger - 12.03.2015

Edition - International - Audible - Livre audio - Audiobooks


Alors que le marché du livre audio se développe ces dernières années, avec l'avènement des smartphones et autres appareils numériques, les éditeurs positionnés sur le créneau sont en quête de nouvelles manières de captiver leur audience et tirer profit du concept. Pour Robin Whitten, fondateur du magazine Audiofile, qui écrit sur les audiobooks depuis 1992, la raison du succès réside notamment dans l'optimisation de la convivialité d'utilisation des fichiers.

 

 

2012-252 Wither

CC by 2.0 par Denise krebs

 

 

« Vous vous retrouvez tout à coup avec un fichier d'enregistrement complet depuis les premiers mots d'un livre jusqu'à la fin. Vous n'êtes plus à tâtonner à la recherche du disque 4 au beau milieu d'une scène vraiment importante. Et cela fait une grande différence ; cela a rendu les livres audio beaucoup plus conviviaux », estime Robin Whitten, qui voit là une des principales raisons du succès de l'audio.

 

Par ailleurs, le spécialiste estime que certaines maisons publiant des livres audio, comme Audible, filiale d'Amazon tenant le haut du pavé dans l'industrie de l'audiobook, ont su engager des célébrités pour faire la lecture de leurs titres, générant parfois davantage d'intérêt aux yeux des consommateurs. Les acteurs et narrateurs auraient donc également leur importance dans le succès des livres que l'on écoute.

 

Certaines voix risquent cependant de se révéler onéreuses à l'embauche, mais, si le livre s'en vend mieux, l'investissement peut être amorti. « Tant de clients deviennent les aficionados de la narration en elle-même », suggère le fondateur d'Audiofile. L'auteur ne serait donc pas le seul nom à mettre en avant dans le commerce de livres audio, un narrateur pourrait également conquérir son public de fidèles.

 

Du côté de chez Audible, la société en appelle actuellement aux auteurs, et autres scénaristes des univers du cinéma ou de la TV ; dans l'optique de créer du contenu original qui serait directement publié sous forme de livres audio. Parmi ceux ayant déjà signé avec la maison, on retrouve l'écrivain Philip Pullman. Celui-ci promet d'accorder toute son attention au rythme comme à la musique de ses lectures à voix haute.

 

Interrogé à propos de ce projet par NPR, Pullman a soutenu : « Nous prenons part à un petit rituel ou une habitude qui remonte à des milliers et des milliers de milliers d'années — avant que la première marque n'ait été faite sur une pierre ou une tablette. Bien avant l'écriture, les gens racontaient des histoires et le livre audio prend le chemin du retour à la tradition. »

 

Selon Robin Whitten, l'industrie du livre audio pèserait désormais plus d'un milliard de dollars, avec 35.000 nouveaux titres publiés rien qu'au cours de l'année 2013.