Le livre de Bolton sera publié, mais son auteur “a compromis” la sécurité nationale

Antoine Oury - 22.06.2020

Edition - Justice - Bolton livre - trump livre censure - john bolton livre


John Bolton, ex-conseiller chargé de la sécurité nationale auprès du président Donald Trump, verra bien son livre The Room Where It Happened publié par les éditions Simon & Schuster, le 23 juin prochain. Le ministère de la Justice américain avait tenté d'obtenir auprès d'un juge l'interdiction de la publication, assurant que l'ouvrage révélait des informations classées secrètes. La justice refuse finalement de censurer l'ouvrage, mais reconnait que Bolton « a compromis » la sécurité nationale.

John Bolton


Un partout, balle au centre. Le ministère de la Justice américain avait saisi la justice pour obtenir l'interdiction de la parution du livre de John Bolton, The Room Where It Happened (Simon & Schuster). L'ouvrage, très critique envers Donald Trump, contiendrait des informations compromettantes pour la sécurité nationale, selon le Department of Justice (DoJ).

Dans un verdict rendu ce samedi 20 juin, le juge Royce C. Lamberth a rejeté la demande d'interdiction de la parution du livre de Bolton. « À l'ère d'internet, même une poignée d'exemplaires du livre en circulation pourrait mettre à mal l'idée de confidentialité », a indiqué le juge. « Même une seule personne pourrait en publier l'intégralité du contenu, depuis le café du coin. Après la diffusion de milliers d'exemplaires, dont beaucoup ont été envoyés à des rédactions, le mal est déjà fait. Il n'est plus possible de revenir au statu quo. »

Le juge Lamberth a ainsi reconnu que Bolton avait commis une faute : il « a compromis la sécurité nationale, de toute évidence, en révélant des informations confidentielles, violant ainsi son accord de non-divulgation », peut-on lire dans le verdict d'une dizaine de pages. Les accusations du ministère de la Justice seraient donc fondées : d'après l'organe public, Bolton et son éditeur avaient évité le processus de relecture, pour éviter la publication d'informations classées secrètes.

La défense de John Bolton, assurée par Charles Cooper, avait pourtant déclaré, face aux accusations du gouvernement, que la parution du livre avait été précédée d'« un examen approfondi de près quatre mois [et] après des semaines de silence radio de la Maison-Blanche ». Après l'énoncé du verdict, l'avocat de Bolton a annoncé que les faits relatifs au processus de vérification du livre « seront bientôt connus ».
 
L'avis du juge laisse en effet présager des difficultés pour Bolton : le ministère de la Justice devrait entamer une autre procédure contre l'ex-conseiller à la sécurité nationale, en s'appuyant sur la divulgation non autorisée d'informations confidentielles.

Le président Donald Trump, très critique vis-à-vis de Bolton et de son livre, s'est réjoui sur Twitter, se félicitant d'« une grande victoire judiciaire sur Bolton ».

via BBC, CNN

Photographie : John Bolton en 2015, Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.