Le livre de Montebourg, imprimé en Italie : un savon passé à l'éditeur

Elodie Pinguet - 02.11.2016

Edition - Société - Arnaud Montebourg - livre imprimé en Italie - Le retour de la France


En début de semaine, on découvrait que le nouveau livre d’Arnaud Montebourg, Le retour de la France, était imprimé en Italie. Ce matin, le fier défenseur du « made in France » a réagi au micro d’Europe 1. Il met en avant son mécontentement.

 

Official Leweb Photos - CC BY 2.0

 

 

Défendre le « Made in France » et découvrir que son livre son livre a été fabriqué en Italie, c’est un comble qui n’aura échappé à personne. Arnaud Montebourg, candidat à la primaire de la gauche a eu la désagréable surprise de découvrir lundi que son ouvrage Le retour de la France était achevé d’imprimer en Italie par son éditeur Librio – filiale du groupe Flammarion (Madrigall).

 

Précédemment, l’ex-ministre du Redressement productif s’était en effet retrouvé dans une position inconfortable quand les médias avaient mis le nez dans l'orgine de production du livre.

 

Pas content, pas content, pas content !

 

Mercredi 2 novembre Arnaud Montebourg prend la parole à l’antenne d’Europe 1. Il a annoncé ne pas être « content » de cette situation et avoir appelé son éditeur pour lui « passer un savon ».

 

Il estimait logique que son livre soit imprimé en France en regard des convictions qu'il entend défendre : « Pour moi c'est une évidence mais à l’évidence ça ne l’était pas pour mon éditeur ». Il a assuré que les prochains tirages se feraient sur le territoire national et souligne que  « l’éditeur n’est pas l’auteur ».

 

Il a également appuyé son attachement au « made in France », un idéal au centre de ses convictions pour la campagne. Vêtements, produits de consommation, tout y passe : « Le made in France ce n'est pas un intégrisme, c’est un combat, une construction ». 

 

L’interview se conclut par un questionnement sur l'origine de sa veste : « Smuggler, origine France garantie, Limoges ».

 


"Pas content" que son livre soit imprimé en... par Europe1fr

 

 

via Europe 1