Le livre et internet, une histoire d'amour pour les Français

Nicolas Gary - 04.04.2020

Edition - Société - internet livres Français - lecture livres internet - information lecture livres


Avant même que le confinement ne soit déclaré, les internautes ont-ils eu la prémonition d’un besoin de lectures ? Selon l’institut Médiamétrie, ils seraient 17,7 millions à avoir consulté des sites dédiés à la lecture en ligne. Ce qui représente 28,2 % des Français. Une hausse de 2,6 millions sur une année, quand le nombre d’internautes ne varie pas trop – 52,9 millions.


 

Le profil est celui de femmes CSP+, note Médiamétrie, ajoutant que 46,8 % d’entre elles s’y rendent chaque mois. Les retraités les parcourent également, avec plus d’assiduité : 18,2 % d’entre eux en février 2019, contre 26,8 % en février 2020.

Sur les marches du podium, on retrouve nos copains de Babelio, le réseau social de lecteurs, en première position, suivis de Cairn, portail piloté par plusieurs éditeurs, dédié aux sciences humaines et sociales et enfin l’application Apple Books. 



 
Les données devraient sérieusement augmenter pour le mois de mars, avec la démultiplication des initiatives d’éditeurs, libraires en ligne et auteurs. Depuis les premières heures du confinement, les actions de partages autour de la lecture n’ont pas cessé, de même que les opérations incitant à rester chez soi avec un livre – à l’image de Kobo #JeResteChezMoi.

« Chaque jour, 45,3 millions d’internautes en moyenne se sont connectés à Internet, soit 72,4 % de la population française », relève Médiamétrie. « Rapporté à l’ensemble de la population française de 2 ans et plus, le temps passé par jour et par individu est en moyenne de 1 h 23 sur mobile et 32 minutes sur ordinateur. »

Si l’on se reporte aux groupes les plus consultés par les Français, Google, Facebbok et Microsoft restent les leaders incontestés. Le top 3 reste identique pour les sites.


Commentaires
Quand on lit la dernière phrase, ça décrédibilise tout le reste... Google est utilisé comme unique moteur de recherche par 99 % des internautes. Ce n'est pas un site au sens où on l'entend - même si eux gagnent beaucoup d'argent avec -. Les gens ne visitent pas Google pour aller sur Google, mais pour aller ailleurs. Idem pour Microsoft : 90% utilisent Windows comme système d'exploitation, qui règle la page d'accueil du navigateur par défaut sur leur site... donc des millions d'internautes y vont, par défaut (comme Google au-dessus). Le premier site significatif est donc Facebook... un réseau social que les gens utilisent vraiment. Il faudrait connaître les sites suivants pour avoir une idée des réelles fréquentations.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.