Le livre Les revenants attaqué en justice par Christian Estrosi

Victor De Sepausy - 23.02.2017

Edition - Justice - Revenans - Estrosi - plainte


Publié en décembre 2016, l’ouvrage Les revenants, sous-titré « ils étaient partis faire le jihad, ils sont de retour en France » (Le Seuil, 294 pages, 19,50 €), est le fruit d’une longue enquête menée par le journaliste de RFI David Thomson. Cependant, ce livre ne plait pas à tout le monde et l’ex-maire de Nice Christian Estrosi vient de déposer plainte pour diffamation contre l’auteur de l’ouvrage et son éditeur, Le Seuil.

 

 

Il se trouve que l’ouvrage contient un témoignage d’un ex-djihadiste niçois qui accuse Christian Estrosi de n’avoir rien fait à Nice, alors qu’il était maire de la ville. Ce qui est dénoncé, c’est le rôle occupé par Omar Omsen, de son vrai nom Oumar Diaby, qui fut un temps un recruteur d’importance sur Nice. Pourtant, personne ne vint l’inquiéter alors que, selon l’ancien djihadiste, la mairie était au courant de la situation.

 

De son côté, l’auteur de l’enquête, le journaliste David Thomson, s’est dit « étonné » de la réaction de Christian Estrosi, rapporte l'AFP. Son travail se veut informatif, hors d’un quelconque cadre politique. David Thomson chercher avant tout à accélérer une nécessaire prise de conscience de la situation mais il ne s’agissait pas de pointer du doigt l’inaction de tel ou tel homme politique.